Elle perd son frère dans le vol MH370 et sa belle-fille dans le MH17 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Elle perd son frère dans le vol MH370 et sa belle-fille dans le MH17
©

Deuil

Elle perd son frère dans le vol MH370 et sa belle-fille dans le MH17

Le Daily Mail relate ce vendredi le destin de Kaylene Mann qui a perdu deux membres proches de sa famille dans les deux catastrophes de Malaysia Airlines

Quand le sort s'acharne sur une famille… Alors que le monde est en émoi après le crash du vol MH17 de la compagnie Malaysia Airlines avec 295 personnes à son bord, l'enquête en cours tente de déterminer comment cet engin a pu s'écraser en Ukraine près de la frontière russe. Les questions demeurent alors même qu'un autre avion de la Malaysia Airlines, le MH370 a disparu en mars en plein cœur de l'Océan Indien. A l'heure actuelle, il n'existe aucune corrélation entre les deux évènements et pourtant pour certains, sauf pour certaines personnes.

En effet, ce vendredi le Daily Mail rapporte l'histoire tragique de Kaylene Mann. Cette Australienne, habitante du Queensland, a perdu son frère et sa belle-sœur, Rod et Marie Burrows, dans le vol MH370 et sa belle-fille, Marie Rizk, dans la dernière catastrophe en date. Un destin tragique et bouleversant. "Elle vient de perdre un frère et maintenant une belle-fille, alors…" déclare, encore sous le choc,  au quotidien britannique la sœur de Kaylene Mann. Mais malgré la double tragédie et le fait que celle-ci soit effondrée, Greg, son frère, assure que la famille n'a rien contre la Malaysia Airlines : "Personne ne pouvait prédire ce qu'il s'est passé". 

Marie et son marie Albert, habitants de Melbourne, rentraient d'un séjour de quatre semaines a déclaré Phil Lithgow, le président du Sunbury Football Club, petit club de foot local dans lequel la famille était  fortement  impliqué. En effet Albert Rizk, agent immobilier de profession, était membre du comité du club et sa femme bénévole à la cantine. Quant à leur fils, James, il jouait pour l'équipe. "C'étaient des personnes extrêmement sympathiques. Vous n'entendrez jamais personne dire du mal d'eux" a poursuivi Phil Lithgow au Daily Mail. Et d'assurer que les membres du club ont prévu de porter un brassard noir et d'observer une minute de silence pour honorer les Rizks lors de leur match de samedi. 

Ce n'est pas la seule histoire de ce genre qui ressort ce vendredi. En effet, d'autres familles ont à la fois été touchées par le drame de la disparition du MH370 et le crash du MH17 de jeudi. Ainsi, selon le quotidien The Malaysian Insider, Sanjid Singh, steward de la Malaysia Airlines faisait partie de l'équipage alors qu'il ne devait normalement pas travailler sur le vol Amsterdam-Kuala Lumpur. Selon son père il a remplacé un collège au pied levé, afin de rentrer chez lui à Kuala Lumpur. Mais ironie du sort, sa femme, hôtesse chez Malaysia Airlines, avait, elle, échappé à la mort en cédant sa place au dernier moment à une collègue sur le vol MH370. 

lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !