Elections européennes : 35,07% de participation à 17h | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Elections européennes : 35,07% de participation à 17h
©

Live

Elections européennes : 35,07% de participation à 17h

A 17h, la participation est en hausse de près de deux points par rapport à 2009.

Mise à jour, 17h05 : À 17h, la participation en France métropolitaine était de 35,07%, vient d'annoncer le ministère de l'Intérieur. En 2009 à la même heure, elle était de 33,18%, en 2004 de 33,4% et en 1999 de 39,42%.

 

Mise à jour, 14h55 : Dans un communiqué, le Front national dénonce "de très nombreux dysfonctionnements" et accuse le gouvernement "de truquer par les moyens les plus odieux le vote des Français". 

" Dans de nombreux bureaux, a été notée l’absence de bulletins de vote du Front National, ou la présence de bulletins de vote du Front National ne correspondant pas à la circonscription électorale du bureau concerné", écrit le parti de Marine Le Pen. Il cite  le 3ème arrondissement de Paris, la ville d’Evry (Essonne), Sainte-Geneviève des Bois (Essonne), ainsi que des communes de la Nièvre, la Seine-et-Marne, la Saône-et-Loire ou de la Moselle.

 

Mise à jour, 12h09 : Le ministère de l'Intérieur vient de communiquer le taux de participation à midi en France métropolitaine du scrutin européen. Il s'établit à 15,70%. Il faut remonter à 1989 (15,83%) pour retrouver un taux de participation supérieur à 15% à midi. En 2009, il était de 14,8%, en 2004 de 13,56% et en 1999 de 13,76%.

 

Depuis jeudi et jusqu'à ce soir, les citoyens de l'Union européenne élisent les 751 députés qui siègeront pendant cinq ans à Bruxelles. En France métropolitaine et dans 20 autres pays, les bureaux de vote ont ouvert ce matin à 8 heures.

Près de 46 millions d'électeurs sont chez nous appelés aux urnes pour désigner les 74 députés français au Parlement européen. Le chef de file de la formation politique arrivée en tête pourrait être désigné comme président de la Commission européenne. Le conservateur luxembourgeois Jean-Claude Juncker et le social-démocrate allemand Martin Schulz font figure de favoris pour succéder au conservateur portugais José Manuel Barroso.

Les électeurs de Saint-Pierre-et-Miquelon, Guyane, Guadeloupe, Martinique, Polynésie et Wallis-et-Futuna ont déjà voté, hier. Le vote se clôt à 9 heures (heure de Paris) en Nouvelle Calédonie, et s'est ouvert à 6 heures à Mayotte et à 7 heures à La Réunion.

Le scrutin devrait être marqué par une forte abstention. En 2009, le taux d'abstention avait été en moyenne de 57% dans l'UE. Il pourrait cette fois-ci avoisiner les 60%. En France, les électeurs pourraient être près de 62% à bouder les urnes.

En France, le FN est donné favori par les sondages. Le PS espère limiter quant à lui les dégâts et ne pas égaler son pire score aux européennes, 14,5% en 1994.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !