846 civils tués lors des manifestations anti-régime | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
846 civils tués lors des 
manifestations anti-régime
©

Egypte

846 civils tués lors des manifestations anti-régime

26 policiers ont également péri, selon un rapport émis par une commission d’enquête.

Le président égyptien déchu Hosmi Moubarak a été complice des violences meurtrières contre les manifestations anti-régime au cours desquelles 846 civils ont été tués, a déclaré mardi 19 avril un membre d'une commission d'enquête.

Le juge Omar Marwane, secrétaire général de la commission, s'exprimait au cours d'une conférence de presse après la publication de son rapport. Celui-ci, qui estime que la police a fait un usage excessif de la force contre les manifestants, précise que 26 policiers ont également été tués au cours des 18 jours de troubles.

"Ce qui est confirmé est que (pour utiliser des balles réelles contre les manifestants) il est nécessaire d'avoir au préalable l'autorisation de Moubarak. Les tirs ont duré plusieurs jours, et leurs auteurs n'ont pas été tenus pour responsables", a par ailleurs déclaré Omar Marwane. "Cela confirme son implication et sa responsabilité", a-t-il ajouté.

Lu sur Nouvelobs.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !