Égypte : un bus transportant des chrétiens attaqué, au moins 28 morts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Égypte : un bus transportant des chrétiens attaqué, au moins 28 morts
©AFP

Terrorisme

Égypte : un bus transportant des chrétiens attaqué, au moins 28 morts

Depuis plusieurs mois, la minorité chrétienne égyptienne a été victime de nombreux attentats, notamment dans des églises.

Mise à jour 21h40

Selon le dernier bilan communiqué par les autorités locales, au moins 28 personnes ont été tuées et 25 blessées dans l'attaque d'un bus qui transportait des chrétiens coptes en Égypte vendredi 26 mai.

Cette attaque à main armée, perpétrée par des individus qui n'ont pas été identifiés, est survenue dans la province de Minya, à 200 kilomètres au sud du Caire. Les chrétiens coptes se rendaient à bord de deux autocars et d'un camion à un monastère, a précisé le gouverneur de la province. 

>>>> À lire aussi : L’enjeu des minorités au Moyen Orient, chrétiens et Yézidis

Des hommes masqués ont ouvert le feu "à l’arme automatique", a déclaré le gouverneur de la province de Minya, Essam El-Bedawi, à la télévision d’État. Des images ont montré un bus criblé d’éclats de balles et aux fenêtres et pare-brise complètement détruits.

En réponse à cette attaque, les forces égyptiennes ont frappé aujourd'hui des cibles jihadistes, a annoncé le président Abdel Fattah al-Sissi.

"L'Égypte n'hésitera pas à frapper les camps d'entraînement terroristes partout, sur son sol comme à l'étranger", a déclaré M. Sissi dans un discours retransmis par la télévision d'État.

Depuis plusieurs mois, la minorité chrétienne égyptienne a été victime de nombreux attentats, notamment dans des églises et en particulier dans la cathédrale Saint Marc d'Aelxandrie, en avril, une attaque suicide qui a fait une quarantaine de morts. 

Les coptes constituent la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient, et l'une des plus anciennes. 

La tour Eiffel sera symboliquement éteinte ce soir pour rendre hommage aux victimes de l'attentat contre des chrétiens en Égypte, a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo.

"La communauté chrétienne d'Égypte a encore été la cible d'un attentat barbare et lâche. Mes pensées vont aux victimes et à leurs familles", écrit-elle sur Twitter, ajoutant : "Cette nuit, la tour Eiffel sera éteinte dès 00h45 en signe de soutien aux Coptes".

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !