Échanges de tirs meurtriers entre Israël et le Hezbollah à la frontière libanaise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Échanges de tirs meurtriers entre Israël et le Hezbollah à la frontière libanaise
©

Escalade

Échanges de tirs meurtriers entre Israël et le Hezbollah à la frontière libanaise

Deux soldats israéliens et un soldat de l'ONU ont été tués ce mercredi à la frontière Sud du Liban, dans des bombardements entre Israël et le Hezbollah.

La tension monte à la frontière libanaise. Deux soldats israéliens et un soldat de la Force intérimaire des Nations-Unies au Liban (Finul) ont été tués dans des échanges de tirs entre Israel et le Hezbollah, ce mercredi 28 janvier. Le soldat de l'ONU est de nationalité espagnole, fait savoir Le Parisien.

L'armée israélienne a riposté à une attaque d'un de ses véhicules militaires, ciblé par des tirs de missile du Hezbollah, "par des frappes aériennes et des tirs d'artillerie" visant des cibles au sud-est du Liban.

Sept soldats israéliens ont été blessés, informe l'armée israélienne. Par ailleurs, "des tirs de mortier ont frappé un site militaire (israélien) sur le mont Hermon", a déclaré Tsahal sur son compte Twitter.

 

Istrael avait déjà répliqué à des tirs de roquette, cette fois en provenance du territoire syrien, dans la nuit de mardi à mercredi. Cette zone frontalière est particulièrement sous tension depuis le raid, attribué à l'armée israélienne, mené le 18 janvier en Syrie contre le Hezbollah libanais, tuant six membres du mouvement chiite.

 

 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !