Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

A pied, à cheval ou en voiture

EasyJet : un nouveau préavis déposé pour le 31 décembre et le 1er janvier

En grève depuis le 25 décembre, la compagnie enregistre assez peu de perturbations ce vendredi.

Les passagers d'easyJet pouvaient redouter le pire avec la grève annoncée au sein de la compagnie aérienne jeudi et vendredi. Mais finalement, la compagnie enregistre assez peu de perturbations. 38 vols seulement ont été annulés sur la journée. Mais un autre préavis vient d'être déposé pour la fin d'année. "Un nouvel appel à la grève a été communiqué à la compagnie aujourd'hui pour le 31 décembre à partir de 00h01 jusqu'au 1er janvier à 23h59", a expliqué à l'AFP Laurent Nicolas, délégué syndical du SNPNC-FO, syndicat majoritaire,

La compagnie aérienne s'est félicitée un peu plus tôt du faible nombre d'annulations. Au total 1 200 vols sont programmés pour la journée par la compagnie. "EasyJet a limité les annulations en faisant venir des équipages de Grande-Bretagne notamment, sur la base du volontariat" a fait savoir un porte-parole de la société.

"C'est une façon de casser la grève" a pour sa part commenté Eric Cunnac, responsable de l'Unac. Il a aussi dénoncé "l'envoi massif d'hôtesses et stewards depuis l'étranger et notamment le Royaume-Uni par un vol spécial" qui s'est déroulé jeudi, les navigants étant "motivés par une prime pouvant aller jusqu'à 110 livres sterlings pour la journée".

Le personnel de la compagnie justifie la poursuite de la grève car easyJet a changé les règles de l'attribution de bonus pour les employés accordant davantage de crédit à la "satisfaction" du client. "Notre bonus sous formes d'actions de la compagnie, déjà ridiculement bas, va baisser en avril de 25%" affirme le délégué de l'Unac.

 

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.