Donald Trump s’engage à faire une "annonce" importante sur le financement de l'OMS dans les jours à venir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Donald Trump s’engage à faire une "annonce" importante sur le financement de l'OMS dans les jours à venir
©JIM WATSON / AFP

Menaces

Donald Trump s’engage à faire une "annonce" importante sur le financement de l'OMS dans les jours à venir

Le président américain Donald Trump a promis, ce vendredi 10 avril, qu'il allait faire une "annonce" la semaine prochaine sur la question du financement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Donald Trump a récemment critiqué l'attitude de l'OMS sur la crise sanitaire et envers la Chine.

Le bras de fer entre Donald Trump et l’Organisation mondiale de la santé se poursuit. Lors d’une déclaration à la presse ce vendredi, le locataire de la Maison Blanche s’est exprimé sur dossier épineux du financement de l’OMS.

"Comment vous le savez, nous leur donnons environ 500 millions de dollars par an et nous en parlerons la semaine prochaine. Nous aurons beaucoup à dire". 

Donald Trump a vivement critiqué la gestion de la pandémie de coronavirus par cette institution ces derniers jours. Le président des Etats-Unis avait même évoqué une attitude trop favorable de l’OMS envers la Chine. Cette semaine, Donald Trump a déjà menacé de suspendre l’aide financière apportée par les Etats-Unis. 

Le dirigeant américain épingle et dénonce l’attitude ou les déclarations de l’OMS également sur son compte Twitter.

Donald Trump devrait faire connaître les résultats de ses observations lors de son "annonce" la semaine prochaine, selon des informations de L'Express.

Washington déplore que les mesures américaines face à la crise, notamment la fermeture progressive de ses frontières, aient rencontré une "vive résistance" de la part de l'OMS, qui "a continué à saluer les dirigeants chinois pour leur "disposition à partager les informations"". 

Le gouvernement américain a également clairement accusé l'OMS d'avoir négligé des informations majeure sur une pootentielle transmission du coronavirus entre humains. Cette révélation émanait de Taïwan, dès le mois de décembre 2019. L'OMS a fermement contesté avoir reçu de telles informations de la part de Taïwan. 

L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !