Donald Trump nomme le très conservateur juge Neil Gorsuch à la Cour suprême des Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Donald Trump nomme le très conservateur juge Neil Gorsuch à la Cour suprême des Etats-Unis
©

Choix crucial

Donald Trump nomme le très conservateur juge Neil Gorsuch à la Cour suprême des Etats-Unis

"Le juge Gorsuch a des capacités juridiques extraordinaires, un esprit brillant, une discipline remarquable" a indiqué le nouveau président américain.

La décision était très attendue. Mardi, Donald Trump a annoncé qu'il allait nommer le juge Neil Gorsuch au neuvième siège vacant de la Cour suprême des Etats-Unis. "Le juge Gorsuch a des capacités juridiques extraordinaires, un esprit brillant, une discipline remarquable". "Un juge de la Cour suprême peut être actif durant 50 ans et ses décisions peuvent avoir un effet durant un siècle voire davantage", a renchéri Donald Trump, qui s'exprimait à la Maison-Blanche aux côtés du juge nommé et de l'épouse de ce dernier. "Je veux dire ma reconnaissance à ma famille, à mes amis et à ma foi", a de son côté indiqué Neil Gorsuch, âgé de 49 ans, qui a souligné être "honoré et rempli d'humilité".

Depuis la mort de l’ultraconservateur Antonin Scalia, cela fait presque un an que la Cour suprême des Etats-Unis n'a que huit juges au lieu de neuf.  Le choix du nouveau président américain choix est crucial car la plus haute juridiction des Etats-Unis est actuellement divisée entre quatre juges considérés comme "conservateurs" et quatre juges vus comme "progressistes

Avec Neil Gorsuch,  l'institution devrait donc s’ancrer dans le camp conservateur, possiblement le temps d'une génération. Mais sa nomination doit encore être ratifiée par le Sénat et les démocrates ont promis de faire de l’obstruction parlementaire, sa confirmation devrait sans doute durer plusieurs mois. Le chef des sénateurs démocrates, Chuck Schumer, a estimé qu’il appartenait désormais au juge Gorsuch de démontrer qu’il était prêt "à défendre vigoureusement la Constitution contre les abus du pouvoir exécutif". Avant d'ajouter : "étant donné son passé, j’ai de sérieux doutes", jugeant qu’il avait démontré une "hostilité envers le droit des femmes".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !