Terrorisme : Djamel Beghal sortira de prison le 16 juillet 2018 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Terrorisme : Djamel Beghal sortira de prison le 16 juillet 2018
©Benoit PEYRUCQ / AFP

Dossier ultra sensible

Terrorisme : Djamel Beghal sortira de prison le 16 juillet 2018

Le terroriste Djamel Beghal s'apprête à être libéré la semaine prochaine. Les autorités françaises travaillent avec le gouvernement algérien afin que le terroriste Djamel Beghal soit expulsé dès sa libération.

Le 16 juillet 2018, lundi prochain, deux jours après la fête nationale, le terroriste Djamel Beghal sera libéré. 

Cet homme est considéré comme le mentor des frères Kouachi (l'attentat de Charlie Hebdo) et d'Amedy Coulibaly (l'attentat contre l'Hyper Cacher). 
Djamel Beghal sortira donc du centre pénitentiaire de Vézin, près de Rennes. Il a été condamné à une peine de 10 ans de prison en 2005 pour association de malfaiteurs terroriste, puis à 10 autres années supplémentaires en 2013 pour avoir préparé l'évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem. Cet homme était un ancien membre du Groupe islamique armé algérien (GIA). 
Le Quai d'Orsay est donc actuellement engagé dans une véritable course contre la montre. Les autorités françaises essayent d'obtenir un laissez-passer consulaire afin de permettre l'expulsion vers l'Algérie, dès sa sortie de prison, de Djamel Beghal, déchu de sa nationalité française en 2007. 
Si aucune solution n'était trouvée d'ici lundi prochain, la justice française aura la possibilité de placer Djamel Beghal sous surveillance judiciaire, avec une assignation à résidence. Elle devrait être équivalente à la durée des remises de peines automatiques dont il a bénéficié (23 mois). 
La rétention administrative de 45 jours pourrait également être appliquée en attente de son expulsion. 
Lu sur Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

13-Novembre : Salah Abdeslam avait bien l'intention de se faire exploserLe gouvernement prépare un nouveau plan de lutte contre le terrorisme Salah Abdeslam livre un discours à connotation religieuse et politique lors de son audition devant le juge d'instruction Terrorisme : des agents du GIGN en civil déployés dans les trains cet été

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !