Dialogue social : Rebsamen n'exclut pas un recours au 49-3 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
De nombreuses critiques ont été formulées par les patrons de PME et les syndicats.
De nombreuses critiques ont été formulées par les patrons de PME et les syndicats.
©

Possibilité

Dialogue social : Rebsamen n'exclut pas un recours au 49-3

"Je ne suis pas opposé au recours au 49-3, même si je ne le souhaite pas" assure le ministre du Travail.

Dans un entretien accordé au journal Le Monde à paraître mardi, François Rebsamen qualifie son projet de loi sur le dialogue social "d'évolution profonde et de progrès social" à la veille du début de son examen par les députés. 

Si le ministre du Travail se dit confiant quant à l'adoption du texte par une large majorité, il n'exclut pas d'voir recours à l'article 49-3 en cas de nécessité, comme pour la loi Macron. Un mois après la présentation de son projet de loi, de nombreuses critiques ont été formulées par les patrons de PME et les syndicats.

"Je ne suis pas opposé au recours au 49-3, même si je ne le souhaite pas (...) Nous avons pris le maximum de dispositions pour que l'examen de la loi se passe bien. Je pense qu'elle peut être adoptée à une majorité large" explique le ministre du Travail. 

Il souligne que le gouvernement a été lors des travaux en commission "à l'écoute de beaucoup d'amendements présentés" et qu'il continuera, lors du débat public, "à considérer toutes les demandes de la majorité à condition, bien sûr, qu'elles ne dénaturent pas l'équilibre général du texte."

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !