Devant le Congrès américain, le pape François plaide pour l'abolition de la peine de mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le pape François a appelé jeudi à la vigilance contre "tout type de fondamentalisme".
Le pape François a appelé jeudi à la vigilance contre "tout type de fondamentalisme".
©Reuters

Grand oral

Devant le Congrès américain, le pape François plaide pour l'abolition de la peine de mort

Le souverain pontife a aussi appelé à la vigilance contre "tout type de fondamentalisme", religieux ou non.

Un pape devant le Congrès américain, c'est une première. Ce jeudi, devant la Chambre des représentants et le Sénat, François a plaidé en faveur de l'abolition de la peine de mort, toujours appliquée dans 31 des 50 Etats du pays. "Je suis convaincu que ce chemin est le meilleur, puisque chaque vie est sacrée", a-t-il dit. 

Le souverain pontife a aussi appelé à la vigilance contre "tout type de fondamentalisme", religieux ou non. Toutefois, le pape a ajouté que la lutte contre les extrémismes ne devait pas se faire au détriment des libertés individuelles. 

Il a aussi demandé aux membres du Congrès de rejeter tout "esprit d'hostilité" envers l'immigration et de traiter les immigrants dans un esprit de justice et de fraternité.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !