Des espèces rares de requins et de raies menacées de disparition | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Des espèces rares de requins et de raies menacées de disparition
©JOE KLAMAR / AFP

Espèces menacées

Des espèces rares de requins et de raies menacées de disparition

Selon des scientifiques questionnés par BBC News, plusieurs des espèces les plus rares et étranges du monde de requins et de raies seraient menacées de disparition. En cause, notamment, la pêche commerciale.

Un requin qui utilise sa queue pour étourdir, une raie de la taille de la moitié d'un bus, deux exemples parmi une liste de 50 espèces menacées de disparition.


C'est la première fois que des requins, raies et chimère (poisson avec du cartilage à la place des os) ont intégré les recherches du programme Edge of Existence.


L’évaluation a révélé que la pêche, ciblée et accidentelle, était à l’origine du déclin important d'un grand nombre de ces populations, ainsi que de la perte d’habitat due au développement côtier, à la dégradation des forêts de mangroves, à la pollution de l’eau et au chalutage.


Les scientifiques affirment que les requins ont une mauvaise image auprès du grand public et que les gens ne comprennent pas à quels points ils sont importants. "Le plus grand mythe autour des requins est certainement concernant leur dangerosité, le fait qu'ils mangent de l'homme - ils ne sont pas dangereux", a déclaré la biologiste marin Fran Cabada à BBC News avant d'ajouter : "Certaines interactions négatives ont été enregistrées, mais elles sont très rares et ne sont pas intentionnelles."


La plupart des requins sont eu sommet de la chaine alimentaire ce qui les rend vitaux pour la santé des océans. Perdre un de ces "fossiles vivants" aurait un impact important sur les autres populations de poissons et, en fin de compte, sur les moyens de subsistance des humains.


"Ils ont très peu de parents dans l'arbre généalogique, ils sont donc uniques et leur disparition représente une perte énorme", a précisé Fran Cabada.


"La liste Edge des requins et des raies comprend certains des poissons les plus intéressants et les plus uniques que nous ayons sur cette planète", a déclaré le Dr Matthew Gollock, de ZSL (Société Zoologique de Londres). "L'extinction d'une seule espèce de cette liste entraînerait la perte de millions d'années d'histoire de l'évolution."

 

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !