Des élus LR niçois et des adhérents anti-Ciotti quittent le parti<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Ciotti
Eric Ciotti
©Capture d'écran / BFM TV

Divergence

Selon eux, Valérie Pécresse est l'otage de la "zémmourisation" d'Ecric Ciotti

Quinze élus LR, membres de la majorité du maire de Nice Christian Estrosi, de la métropole ou du département des Alpes-Maritimes, ont annoncé lundi 6 décembre leur départ, «avant de se déshonorer», du parti «Les Républicains» dont ils contestent l'évolution sous l'influence d'Éric Ciotti selon Le Figaro.

Près de 250 adhérents LR niçois ont également annoncé quitter le parti.

«Parce que nous sommes attachés aux valeurs gaullistes qui font que l'élection présidentielle est un moment de vérité et de rassemblement. Parce que nous n'avons jamais hésité à faire barrage à l'extrême droite quand l'occasion s'est présentée alors que certains pactisent ouvertement avec elle. Parce qu'il est inconcevable d'avoir le moindre mot de soutien en faveur d'Eric Zemmour et d'appeler à voter pour lui», ont indiqué les élus niçois pour justifier leur départ ajoute Le Figaro.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !