Des coeurs imprimés en 3D pour aider les chirurgiens à opérer des malformations cardiaques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Des coeurs imprimés en 3D pour aider les chirurgiens à opérer des malformations cardiaques.
Des coeurs imprimés en 3D pour aider les chirurgiens à opérer des malformations cardiaques.
©Reuters

Innovation

Des coeurs imprimés en 3D pour aider les chirurgiens à opérer des malformations cardiaques

L'impression 3D "permet au chirurgien de regarder dans le coeur à travers la valve auriculaire, d’une manière comparable à ce que voit le chirurgien (lorsqu'il opère)", a expliqué un médecin au congrès annuel de l'American Heart Association.

Des répliques de coeur humain réalisées grâce à des imprimantes 3D pourraient aider à sauver de nombreuses vies, notamment celles de jeunes enfants, selon une étude présentée mercredi 19 novembre au congrès annuel de l'American Heart Association, à Chicago.

Des chirurgiens ont réalisé des répliques 3D des cœurs de trois malades : un bébé de neuf mois, un garçon de trois ans et une jeune femme de 20 ans, tous atteints de malformations cardiaques congénitales. Ces impressions, réalisées à chaque fois avec une coupe permettant de bien discerner les deux parties du cœur, ont permis aux médecins de pouvoir visualiser précisément chaque malformation avant même d'ouvrir la poitrine des patients. Ils étaient ainsi mieux préparés à l'opération. Car l'imagerie en deux dimensions (rayons X, ultrasons, IRM) ne permet pas toujours de révéler les complications structurelles d’un coeur malade. C'est d'autant plus difficile pour les bébés, en raison de la petite taille de leur cœur.

Ainsi, l'impression 3D "permet au chirurgien de regarder dans le coeur à travers la valve auriculaire, d’une manière comparable à ce que voit le chirurgien (lorsqu’il opère). Grâce à l’impression 3D, les chirurgiens peuvent prendre de meilleures décisions avant d’entrer en salle d’opération (…). Lorsque vous tenez le modèle d’un coeur entre vos mains, votre compréhension atteint une nouvelle dimension, ce qui n’est pas possible avec la 2D, ou même les images 3D", a détaillé Matthiew Bramlet, chercheur à l’université de l’Illinois, à l'origine de l'étude. "Ce qu’on utilisait avant pour construire des camions, nous l’utilisons maintenant pour fabriquer des modèles de cœur", a-t-il ajouté.

Les trois malades mentionnés dans l'étude ont été opéré avec succès. D'autres ont depuis bénéficié de cette nouvelle technique prometteuse...  

Lu sur Fox News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !