Des boîtes noires seront obligatoires dans les voitures neuves en 2022, et pour les véhicules d’occasion en 2024 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Des véhicules sur une autoroute.
Des véhicules sur une autoroute.
©PASCAL PAVANI / AFP

Sécurité routière

Des boîtes noires seront obligatoires dans les voitures neuves en 2022, et pour les véhicules d’occasion en 2024

L’Union européenne a décidé de rendre obligatoire un dispositif d’enregistrement des données de conduite. A partir de 2022, les véhicules neufs devront être équipés d'un boîtier qui enregistre des informations sur la conduite.  

Afin de renforcer la sécurité sur les routes, l’Union européenne a décidé de rendre obligatoire un dispositif d’enregistrement des données de conduite pour les voitures. Ce système de boîte noire concernera les véhicules neufs vendus en Europe. Ils auront l’obligation de comporter ce type de dispositif à partir de mai 2022. Cette directive de la commission européenne concernera également les véhicules d’occasion en mai 2024, selon des informations de Sud Ouest.
Cette boîte noire se présentera sous la forme d’une puce électronique. Elle sera positionnée à un endroit inaccessible du propriétaire et sera impossible à désactiver. 
Selon le site l’Argus, elle sera chargée d’enregistrer, 30 secondes avant et après un accident, "les données cruciales". Les éléments relatifs à la conduite seront notamment concernés comme la vitesse, la phase d’accélération ou de freinage, le port de la ceinture de sécurité, les coordonnées GPS de l’accident, mais pas l’utilisation ou non d’un téléphone. 
Cet "enregistreur de données d’événement" ne captera pas les sons, donc pas les conversations. Les données seront consultables seulement par les forces de l’ordre, pas par les assurances.
Cette législation doit permettre "de sauver des milliers de vies" selon la rapporteuse du projet au Parlement, la Polonaise Roza Thun.
Le coût de l'installation de ce dispositif reste une question sensible, notamment pour les futurs véhicules d'occasion, tout comme l'utilisation des données. 
Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !