Démantèlement de la "Jungle" de Calais : Emmanuelle Cosse assure qu'elle ira "jusqu'au bout" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Démantèlement de la "Jungle" de Calais :  Emmanuelle Cosse assure qu'elle ira "jusqu'au bout"
©Reuters

Crise migratoire

Démantèlement de la "Jungle" de Calais : Emmanuelle Cosse assure qu'elle ira "jusqu'au bout"

"Le démantèlement commencera quand toutes les conditions de sa réussite seront réunies.", précise la ministre du Logement.

"Le démantèlement commencera quand toutes les conditions de sa réussite seront réunies. Nous y sommes presque et nous irons jusqu'au bout", a annoncé la ministre du Logement Emmanuelle Cosse dans un entretien à Libération. Pour elle, il est "hors de question de laisser encore plus longtemps ces personnes dans la boue et la détresse" car "un hiver de plus dans la jungle n'est pas possible". 

La date du démantèlement reste inconnue 

La date du démantèlement du camp reste inconnue : si l'hypothèse du 17 octobre a été un temps avancée, onze associations ont lancé une procédure d'urgence devant la justice pour suspendre l'évacuation à venir. "C'est tout à fait leur droit de porter cette procédure. Il y a des inquiétudes légitimes (...) mais je refuse les procès d'intention", notamment celui que l'État cherche à faire la "chasse aux migrants", a-t-elle affirmé. 

Le démantèlement complet du camp de migrants de Calais, où s'entassent entre 5700 et 10 000 migrants selon les comptages, doit être effectif d'ici à "la fin de l'année", a promis François Hollande.

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !