Crit'Air : 2,5 millions de vignettes demandées ; attention aux arnaques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crit'Air : 2,5 millions de vignettes demandées ; attention aux arnaques
©wikipédia

Pollution

Crit'Air : 2,5 millions de vignettes demandées ; attention aux arnaques

La vignette Crit'Air sera obligatoire pour circuler à Paris à partir de ce lundi.

Nouveauté sur le pare-brise : à partir de ce lundi, la vignette Crit'Air est obligatoire à partir. Dorénavant, pendant les pics de pollution, la circulation alternée ne sera plus mise en place : elle sera remplacée par une circulation différenciée, selon les émissions du véhicule, et, donc, la catégorie de vignette. Ce système est déjà en place depuis novembre à Grenoble et "une dizaine d'autres villes sont prêtes à le faire", explique la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal dans le JDD. Selon la ministre, "ce système est quand même plus intelligent que les plaques pair ou impair".

"Nous avons atteint les 2,5 millions de demandes de la part d'automobilistes. Cela avait commencé très doucement mais tout s'est accéléré notamment après le pic de pollution", indique-t-elle.

Cette pastille à coller sur son véhicule peut être achetée sur le site gouvernemental Certificat-air.gouv.fr au prix de 4,18 € l’unité. Mais attention, des petits malins tentent de profiter de cet engouement pour attirer les internautes vers des sites non-officiels où les mêmes vignettes sont vendues plus cher, de 10 à 20 euros.

Par ailleurs, une centaine d'automobilistes se sont rassemblés aujourd'hui à Paris au volant de leurs voitures de plus de 20 ans, soit des modèles très vendus à l'époque (Renault 5, Peugeot 205, etc.), soit des véhicules de pollution, pour protester contre des restrictions de circulation entrant en vigueur demain. Certaines catégories sont désormais interdites en journée en semaine: les véhicules particuliers immatriculés pour la première fois avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers d'avant le 1er octobre 1997, les deux-roues d'avant le 1er juin 2000. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !