Crise en Guyane : les ministres promettent "un milliard d'euros" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crise en Guyane : les ministres promettent "un milliard d'euros"
©jody amiet / AFP

Propositions

Crise en Guyane : les ministres promettent "un milliard d'euros"

Il y a un "besoin de réponses immédiates, mais aussi d'un travail au long cours" a affirmé Matthias Fekl.

Cela fait dix jours déjà que la Guyane est paralysée par un mouvement de contestation d'une ampleur historique. Pour régler le conflit social sur le territoire, les ministres de l'Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts ont annoncé "1,085 milliard d'euros d'engagements", ce samedi.  

"Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire", a affirmé Matthias Fekl devant la délégation reçue à la préfecture de région à Cayenne. Il y a un "besoin de réponses immédiates, mais aussi d'un travail au long cours" a affirmé le repsonsable, qui va quitter la Guyane ce samedi.

A LIRE AUSSI : Crise en Guyane : pourquoi il est grand temps de réfléchir au modèle d’intégration inventé pour les DOM

Dans le détail, les engagements concerneront la sécurité, la justice, l'éducation ou la santé. Le ministre de l'Intérieur a notamment évoqué la "pérennisation d'un escadron de gendarmes mobiles en Guyane", l'arrivée de 50 gendarmes et policiers en renfort dès 2017, auxquels 80 gendarmes s'ajouteront entre 2018 et 2020, ainsi que l'augmentation de 50% du nombre de réservistes, dont le nombre passera de 200 à 300". L'autre ministre en déplacement dans le territoire Ericka Bareigts a, de son côté, fait état de 400 millions d'euros pour l'éducation.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !