Urgences : la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, annonce une série de "premières mesures" face à la crise au sein des hôpitaux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Brigitte Bourguignon a annoncé une série de "premières mesures" afin de surmonter un "été difficile" à l'hôpital.
Brigitte Bourguignon a annoncé une série de "premières mesures" afin de surmonter un "été difficile" à l'hôpital.
©JOEL SAGET / AFP

Services hospitaliers

Urgences : la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, annonce une série de "premières mesures" face à la crise au sein des hôpitaux

La ministre de la Santé veut permettre de surmonter un "été difficile" à l'hôpital, "sans attendre" les conclusions de la mission flash.

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a annoncé ce mercredi une série de "premières mesures" afin de surmonter un "été difficile" à l'hôpital, "sans attendre" les conclusions de la mission flash sur les urgences. Elle s’est exprimée lors d'une intervention au Congrès Urgences, qui se tient à Paris de mercredi à vendredi.

"L'été sera difficile" et il faudra "trouver des solutions pour que les Français ne soient pas privés de soins", selon la ministre.

Alors que la situation est de plus en plus tendue dans les services d’urgences (120 d'urgences ont été forcés de limiter leur activité ou s'y préparent, selon des données de l'association Samu-Urgences de France à la fin mai), "le gouvernement prend ses responsabilités face à la crise", selon Brigitte Bourguignon.

Parmi les mesures qui seront appliquées, l'exécutif a "décidé de réactiver le doublement de la rémunération des heures supplémentaires du personnel non médical, et du temps de travail additionnel des médecins, pour l'ensemble de la période estivale".

Brigitte Bourguignon a annoncé la mise en place d’un "dispositif exceptionnel" pour que les "élèves infirmiers et aides-soignants ayant achevé leur formation initiale en juin et juillet (puissent) commencer à exercer immédiatement, sans attendre la remise officielle de leur diplôme". 

Les soignants retraités "volontaires pour reprendre une activité" cet été bénéficieront pour leur part de "facilités de cumul (avec) leur pension de retraite". 

Les agences régionales de santé (ARS) ont été sommées de "remobiliser les dispositifs territoriaux de gestion de crise" pour coordonner hôpitaux publics, cliniques privées et professionnels libéraux.

Ces "premières mesures seront bientôt complétées par les propositions de la mission Braun", a indiqué Brigitte Bourguignon. 

Emmanuel Macron a chargé le Dr François Braun, chef des urgences du CHR de Metz et président de Samu-Urgences de France, d'une "mission flash" sur les "soins non programmés". Les résultats de cette mission sont attendus avant le 1er juillet.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !