Crash EgyptAir : la présence de fumée à bord confirmée par une des boîtes noires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crash EgyptAir : la présence de fumée à bord confirmée par une des boîtes noires
©

Avancée

Crash EgyptAir : la présence de fumée à bord confirmée par une des boîtes noires

Cette information conforterait la thèse d'un incident technique.

L’hypothèse d’un incident technique sera-t-elle désormais privilégiée ? Selon un communiqué d’une commission d'enquête dirigée par les Egyptiens, la carte mémoire contenant l’enregistrement des paramètres de vol de l’airbus d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai dernier, avec 66 personnes à son bord, a confirmé que des alertes signalant de la fumée s'étaient déclenchées avant le crash aérien.

"Les données enregistrées confirment les alertes du système automatisé de communications de l'appareil (Acars) sur de la fumée dans les toilettes" explique le communiqué. La boîte noire a enregistré les données de vol depuis le départ du vol de Paris jusqu'à ce qu'il "disparaisse à une altitude de 37.000 pieds (11.250 mètres)", est-il précisé.

Alors que l’hypothèse d’un attentat avait été évoquée, ces informations viendraient plutôt conforter le scenario d'une défaillance technique. Les deux boîtes noires de l'Airbus A320 avaient été repêchées mi-juin entre la Crète et la côte nord de l'Egypte. Très abimés, elles avaient été envoyées en France pour être réparées. La seconde boîte noire, contenant les conversations du vol, est actuellement entre les mains des enquêteurs français du Bureau enquête et analyse (BEA).

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !