Crash du vol AH5017 : Hollande rencontrera les familles des victimes samedi au Quai d'Orsay | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'avion d'Air Algérie s'est écrasé au Mali
L'avion d'Air Algérie s'est écrasé au Mali
©Reuters

A suivre

Crash du vol AH5017 : Hollande rencontrera les familles des victimes samedi au Quai d'Orsay

Voici les dernières informations sur le crash du vol AH5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali.

  • Dans la nuit du mercredi 23 au 24 juillet, 50 minutes après son départ de Ouagadoudou (Burkina Foso), le vol AH5017 d'Air Algérie disparaît des radars avec 118 personnes à bord, dont 54 Français.
  • L'épave de l'avion a été retrouvé au nord du Mali ce vendredi matin 
  • Le président de la République a décidé d'annuler son voyage à la Réunion, à Mayotte et aux Comores. 
  • Les conditions météorologiques difficiles seraient à l'origine du drame

20h45 : Hollande rencontrera les familles des victimes

Le président de la République rencontrera les familles des victimes françaises samedi au Quai d’Orsay à 15h00, en présence de plusieurs membres de son gouvernement: Laurent Fabius, Jean-Yves Le Drian, Bernard Cazeneuve, Fleur Pellerin et Frédéric Cuvillier, annonce ce soir l’Élysée.

19h00 : les pilotes étaient "très expérimentés"

La compagnie aérienne espagnole Swiftair qui avait affrété cet avion pour Air Algérie a indiqué que les deux pilotes étaient "très expérimentés" et avaient déjà fait cinq fois le trajet Ouagadougou-Alger sur cet engin. 

18h40 : 180 militaires envoyés sur place

Le ministère de la Défense a fait savoir que les enquêteurs doivent arriver samedi sur la zone du crash. Pour l'heure, 180 militaires (120 Français et 60 Maliens) sont déjà sur place, épaulés par une quarantaine de soldats néerlandais de la Minusma (mission de de l'ONU au Mali).

18h10 : dix membres d'une même famille tuée dans la catastrophe

Selon Le Dauphiné Libéré, dix personnes d'une même famille originaire de Rhône-Alpes ont péri dans le crash de l'avion d'Air Algérie. Des membres de la famille Reynaud habitant à Lorette (Loire), Lyon, Gex (Ain) et Chambéry (Savoie) étaient passagers du vol qui s'est écrasé, ont notamment indiqué les maires de deux communes de l'Ain et de la Loire. 

17h30 : l'enquête sera menée par plusieurs pays

"L'enquête sera conduite en concertation étroite avec les autorités maliennes, burkinabè, algériennes et espagnoles. Le Liban, le Burkina, le Canada, le Chili, le Luxembourg et la Roumanie, dont des ressortissants comptent parmi les victimes, nous ont adressé des demandes d'assistance. Elles seront bien sûr honorées" a indiqué Laurent Fabius lors d'un point presse.

17h10 : trois jours de deuil national en Algérie

"A la suite de l'accident de l'avion espagnol affrété par Air Algérie, assurant le vol AH 5017 reliant Ouagadougou à Alger survenu hier jeudi", le président Bouteflika "a décidé un deuil national de trois jours à partir de vendredi", selon un communiqué de la présidence. Pour rappel, six Algériens, dont un pilote et un chef de cabine d'Air Algérie, se trouvaient dans l'avion au moment du drame. 

16h45 : les enquêteurs du BEA sont en route

"Les enquêteurs du BEA et les gendarmes du transport aérien sont en route" vers le lieu du crash, a fait savoir Frédéric Cuvillier. "Nous associerons étroitement les familles des victimes aux résultats de l'enquête. J’y veillerai personnellement", a-t-il dit dans un  tweet.

16h00 : des images prises par le ministère de la Défense commencent à circuler

Crédits : ECPAD

15h47 : "Aucune personne suspecte" sur le vol explique Pellerin

"D'après les enquêtes menées à la fois par les autorités burkinabè et par ce que nous savons côté français, il n'y avait pas de personnes suspectes parmi les personnes enregistrées à bord. Mais, pour avoir des certitudes, il faudra attendre que l'enquête puisse se dérouler sur place" a expliqué Fleur Pellerin.

15h25 : Laurent Fabius détaille

"Il ne faut pas se dissimuler que les conditons matérielles des recherches sur place sont difficiles. Notre intention est d'acheminer le plus rapidement possible les dépouilles à Gao. (...) Dans ces circonstances dramatiques, tout doit être fait pour que les dépouilles puissent être rendues le plus rapidement possible à leurs proches" a dit le ministre des Affaires étrangères.

15h10 : 54 Français sont morts

Laurent Fabius indique que 54 Français ont perdu la vie dans le crash. Un bilan qui comprend les personnes ayant une double nationalité.

14h47 : deuil national au Burkina

RFI indique que deux jours de deuil national ont été décrétés au Burkina Faso.

14h01 : François Hollande veut que les investigations soient rapides

13h43 : mobilisation générale selon Valls

"A la demande du président de la République, tout le gouvernement est mobilisé, avec la meilleure organisation possible pour être le plus efficace possible et répondre d'abord bien sûr à l'attente des familles", a dit Manuel Valls, qui était aux côtés de Laurent Fabius au Quai d'Orsay.

13h05 : France 2 diffuse en exclusivité les premières images du lieu du crash

12h47 : nouvelle réunion samedi à l'Elysée

12h33 : 5 000 appels au Quai d'Orsay

BFMTV annonce que le Quai d'Orsay a reçu plus de 5 000 appels de personnes qui cherchaient à savoir si un membre de leur famille faisait partie du vol AH5017 qui s'est écrasé jeudi au Mali.

12h15 : améliorer la sécurité

L'Association internationale du transport aérien (Iata) a indiqué vendredi qu'elle allait "tout mettre en oeuvre" pour améliorer la sécurité aérienne qui reste une priorité, après une semaine noire au cours de laquelle trois crashs d'avions ont fait plus de 460 morts.

11h40 : revivez l'intervention de François Hollande 

11h30 : 118 victimes et non 116

Selon l'Elysée, l'avion d'Air Algérie transportait 118 personnes et non 116 comme l'ont dit les autorités algériennes au départ.

11h24 : François Hollande pense aux familles des victimes

François Hollande a évoqué l'enquête. "Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions", a-t-il affirmé précisant qu'"aucune hypothèse" n'est écartée. Il a par ailleurs exprimé son soutien aux proches des victimes du crash. "Toutes mes pensées sont tournées vers les victimes, vers les familles. Nous sommes à leurs côtés"

11h15 : François Hollande confirme que l'épave a été retrouvée par un drone français

11h00 : François Hollande parle

François Hollande a indiqué qu'il n'y avait "hélas" aucun survivant. Le président a également expliqué qu'"une boîte noire a d'ores et déjà été récupérée". Elle sera "acheminée vers Gao et pourra donc être examinée dans les meilleurs délais".

10h45 : le détachement terrestre français est arrivé sur zone

Le ministère de la Défense annonce que le détachement terrestre français de l'armée est sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie, au nord du Mali.

10h35 : premiers témoignages 

Le Figaro a publié une vidéo du chef de la cellule de crise au Burkina Faso. Il évoque a une épave "complètement calcinée" et "éparpillée". 

10h15 : un équipage peu expérimenté

L'équipage espagnol à bord de l'avion était peu expérimenté selon Le Parisien. Il n'avait qu'un mois d'expérience sur cette route aérienne selon le journal.

10h00 : la météo au coeur du crash ?

9h45 : réunion de crise terminée à l'Elysée

La réunion de crise autour de François Hollande ce vendredi matin à l'Elysée est terminée. Le Premier ministre Manuel Valls, Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Frédéric Cuvillier (Transports) étaient présents.

9h25 : Bernard Cazeneuve évoque la météo comme probable cause du crash

"Nous pensons que cet avion s'est abîmé pour des raisons qui tenaient aux conditions météorologiques", a déclaré le ministre sur RTL, en précisant qu'"aucune hypothèse ne peut être écartée aussi longtemps que l'enquête n'a pas donné tous ses résultats". "Mais l'hypothèse la plus probable est effectivement celle-ci", a-t-il répondu au journaliste. "L'avion s'est abîmé au moment où il s'est écrasé", a encore dit le ministre. S'est-il écrasé en vol? "Ca ne correspond pas à l'hypothèse la plus probable", a-t-il estimé.

9h10 : rencontre avec les familles prévue samedi

8h55 : un drone a retrouvé l'épave

La zone où se trouve l'épave de l'avion d'Air Algérie a été repérée grâce à un drone d'observation français Reaper, basé à Niamey, a-t-on appris vendredi matin auprès du ministère de la Défense. 

8h35 : "pas de survivants" selon Frédéric Cuvillier

8h20 : 51 Français dans l'avion

La liste des passagers comprenait, outre les 51 Français, 27 Burkinabés, huit Libanais, six Espagnols (les membres d'équipage), six Algériens, quatre Allemands, deux Luxembourgeois, cinq Canadiens, un Camerounais, un Belge, un Egyptien, un Suisse, un Nigérian, un Malien et un Nigérian, selon les autorités du Burkina Faso.

8h10 : l'épave déjà inspectée

Le général Gilbert Diendéré, membre de la cellule de crise au Burkina Faso, a indiqué que son équipe d'enquêteurs avait déjà inspecté l'épave, située près du village de Boulikessi, à 50 kilomètres de la frontière. "L'équipe a confirmé avoir vu les restes de l'avion, complètement brûlés et éparpillés sur le sol", a déclaré le général Diendéré à la télévision. Il a ajouté que des parties de corps avaient été retrouvés.

7h30 : une équipe sur place

Un détachement militaire français a été dépêché sur place "pour sécuriser le site et recueillir de premiers éléments d'information", dit l'Elysée.

6h30 : l'épave retrouvée au nord Mali

L'épave de l'avion d'Air Algérie a été localisée au Mali, ont dit les autorités françaises vendredi matin. L'épave est "désintégrée" comme l'ont constaté 2 Mirage 2000 français basés en Afrique et des hélicoptères des Nations unies qui ont, quatre heures durant, effectué des recherches du McDonnell Douglas MD-83 dans les régions reculées du Nord malien.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !