Covid-19 : la Commission européenne a privilégié le remdésivir de Gilead au détriment de la chloroquine dans le cadre du premier contrat d’approvisionnement médical | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Covid-19 : la Commission européenne a  privilégié le remdésivir de Gilead au détriment de la chloroquine dans le cadre du premier contrat d’approvisionnement médical
©Ulrich Perrey / POOL / AFP

Traitements pour endiguer la pandémie

Covid-19 : la Commission européenne a privilégié le remdésivir de Gilead au détriment de la chloroquine dans le cadre du premier contrat d’approvisionnement médical

La Commission européenne a acheté pour 63 millions d'euros de remdésivir pour les Etats membres. La Commission n’a donc pas fait le choix de la chloroquine, le traitement préconisé par le professeur Didier Raoult.

La Commission européenne a officiellement signé, ce mardi, son premier contrat d'approvisionnement médical pour lutter contre le coronavirus. Le remdésivir a été privilégié pour un total de 63 millions d'euros de commandes, selon des informations du Point. Le remdésivir, des laboratoires Gilead, est le seul traitement homologué depuis un mois contre la Covid-19 au niveau européen. L'hydroxychloroquine, privilégiée par le professeur Didier Raoult, n'a pas été homologuée à ce stade.

Ce premier contrat garantit l'accès au Veklury, le nom commercial du remdésivir, pour les 27 Etats membres et le Royaume-Uni. Près de 30.000 patients présentant des symptômes graves devraient être traités au cours des prochains moins. Les doses seront disponibles "dès le début mois d'août", selon la commissaire à la Santé, Stella Kyriakides. Cette commissaire est également à la tête de la politique d'approvisionnement sécurisé des vaccins en cours d'élaboration.

Les chefs d'Etat et de gouvernement ont réduit le budget du programme UE4Health qui devait soutenir "l'Europe de la santé". 9,4 milliards d'euros étaient envisagés par la Commission. 1,7 milliard d'euros seront finalement conservés dans l'accord sur le budget européen de long terme (2021-2027) issu du dernier sommet européen.

Lors de son audition devant la Commission d'enquête parlementaire, Didier Raoult avait mis en cause le lobbying de Gilead et avait suggéré aux députés d'enquêter sur le niveau d'influence du laboratoire afin de placer et d'imposer le remdésivir :

"Quand j'ai commencé à parler pour la première fois de la chloroquine, il y a quelqu'un qui m'a menacé [de mort] à plusieurs reprises de manière anonyme, j'ai porté plainte et j'ai fini par trouver que c'était celui qui a reçu le plus d'argent de Gilead depuis six ans". 

A titre de comparaiosn, la chloroquine est un médicament bon marché alors que le remdésivir est beaucoup plus cher (390 dollars par flacon pour les pays développés, selon des informations du Point).

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !