Covid-19 : Emmanuel Macron envisagerait des reconfinements ciblés en cas d’aggravation de l’épidémie à la rentrée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Emmanuel Macron confinement coronavirus covid-19 stratégie
Emmanuel Macron confinement coronavirus covid-19 stratégie
©ERIC GAILLARD / POOL / AFP

Lutte contre la pandémie

Covid-19 : Emmanuel Macron envisagerait des reconfinements ciblés en cas d’aggravation de l’épidémie à la rentrée

Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire Paris-Match, le chef de l’Etat Emmanuel Macron rejette néanmoins l'idée d'un nouveau confinement généralisé pour éviter des "dommages collatéraux considérables".

Alors qu’Emmanuel Macron reçoit ce jeudi Angela Merkel au Fort de Brégançon, le président de la République a accordé un entretien à Paris-Match. Le chef de l'Etat a tenu à réagir sur l'épidémie de coronavirus qui provoque de fortes inquiétudes à travers le pays, notamment à l’occasion de la rentrée.

L'hypothèse d'un reconfinement resurgit. "On ne s'interdit rien", précise Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat écarte néanmoins l'idée de recourir à un nouveau reconfinement généralisé. 

"Ce que l'on veut éviter, c'est d'être débordé. Nous avons des stratégies très localisées, comme ce qui s'est passé en Mayenne, et qui peut aller jusqu'à un reconfinement ciblé qu'on pourrait instaurer si la situation l'imposait. On ne peut pas mettre le pays à l'arrêt, parce que les dommages collatéraux d'un confinement sont considérables. Le risque zéro n'existe jamais dans une société. Il faut répondre à cette anxiété sans tomber dans la doctrine du risque zéro". 

Emmanuel Macron lance un appel aux Français afin de bien respecter les gestes barrières afin de lutter efficacement contre la pandémie :

"Nous sommes les coacteurs de cette lutte, tous ensemble, contre le virus : par le masque, par le respect de la distance physique, par l'hygiène...".

Emmanuel Macron va également recevoir Jean Castex ce vendredi au Fort de Brégançon afin de préparer la rentrée. Le Premier ministre était en charge de la stratégie du déconfinement avant sa nomination à Matignon. 

Le Figaro - Paris-Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !