Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Covid-19 : la transmission à l'homme par un animal intermédiaire est une hypothèse jugée « probable », selon un rapport d'experts
©HECTOR RETAMAL / AFP

Piste du laboratoire écartée ?

Covid-19 : la transmission à l'homme par un animal intermédiaire est une hypothèse jugée « probable », selon un rapport d'experts

Un rapport d’experts chinois et de l’OMS sur l'origine du coronavirus conclut que l'hypothèse d'un incident de laboratoire reste « extrêmement improbable ».

L'étude conjointe des experts de l'OMS et chinois a conclu que la transmission à l'homme du virus de la Covid-19 par un animal intermédiaire est une hypothèse « probable à très probable », selon les informations du Point. La piste d'un incident de laboratoire reste en revanche « extrêmement improbable », selon les experts.

Selon la version finale du rapport dont l'AFP a obtenu une copie ce lundi 29 mars, les spécialistes estiment que « compte tenu de la littérature sur le rôle des animaux d'élevage en tant qu'hôtes intermédiaires pour les maladies émergentes, il est nécessaire de réaliser d'autres enquêtes incluant une plus grande étendue géographique » en Chine et ailleurs.

Ce rapport confirme les premières conclusions présentées le 9 février dernier.

Les experts privilégient la théorie généralement admise de la transmission naturelle du virus d'un animal réservoir (probablement la chauve-souris) à l'homme, par l'intermédiaire d'un autre animal qui n'a pas encore été identifié. La transmission directe du virus via l'animal réservoir est toutefois jugée « possible à probable », selon le rapport.

Les experts n'ont pas écarté la possibilité d'une transmission par de la viande surgelée, jugeant que ce scénario est « possible ».

Les conclusions du rapport balaient donc la possibilité que le virus ait été transmis à l'homme en raison d'un accident de laboratoire. L'administration de Donald Trump avait accusé l'Institut de virologie de Wuhan. Les experts jugent « extrêmement improbable » un accident.

Selon les conclusions du rapport, les études de la chaîne d'approvisionnement du marché de Huanan (et d'autres marchés de Wuhan) n'ont pas permis de trouver « des éléments de preuves de la présence d'animaux infectés, mais l'analyse des chaînes d'approvisionnement a fourni des informations » utiles pour des études de suivi ciblées.

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !