Covid-19 : la théorie d'une fuite d'un laboratoire est « hautement improbable », selon le chef de la mission de l'OMS à Wuhan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Wuhan laboratoire test sanguin Covid-19 coronavirus origines de la pandémie experts de l'OMS
Wuhan laboratoire test sanguin Covid-19 coronavirus origines de la pandémie experts de l'OMS
©STR / AFP

Coronavirus

Covid-19 : la théorie d'une fuite d'un laboratoire est « hautement improbable », selon le chef de la mission de l'OMS à Wuhan

L'équipe internationale envoyée en Chine par l'Organisation mondiale de la santé a terminé « son séjour de quatre semaines » dans le berceau de l'épidémie. Les experts devaient enquêter sur l’origine du virus, de la pandémie de Covid-19.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a envoyé une équipe d'experts à Wuhan en Chine, le berceau de l'épidémie mondiale, afin d’enquêter et de tenter de retracer l’origine du virus.

L'espèce animale à l'origine de l'émergence du Sars-CoV-2 n'a « pas encore [été] identifiée », selon les experts de l’OMS qui se sont exprimés ce mardi lors d'une conférence de presse, à l'issue de leur séjour de quatre semaines.

La transmission depuis un animal est probable, selon Liang Wannian, le chef de la délégation de scientifiques chinois.

Cette affirmation rend donc l'hypothèse de la fuite du coronavirus d'un laboratoire « hautement improbable », selon le chef de la délégation de l'OMS à Wuhan.

Avant la conférence de presse, l'OMS avait prévenu qu'il faudrait s'armer de patience avant de trouver une éventuelle réponse sur les origines de l’épidémie et sur l’animal à l’origine de l’émergence de la pandémie.

Selon les experts de l’OMS, la transmission depuis une espèce animale intermédiaire est l'hypothèse « la plus probable ».

Liang Wannian, le chef de la délégation de scientifiques chinois, s’est également confié sur la chronologie de l’épidémie :

« Il n'y a pas assez de preuves (...) pour déterminer si le Sars-Cov-2 s'est propagé à Wuhan avant décembre 2019 ».

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !