Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Olivier Véran à Nice le samedi 20 février 2021.
©Valery HACHE / AFP

Cote d'alerte

Covid-19 : "La tendance sur les trois derniers jours n'est pas bonne", alerte Olivier Véran

Le ministre était en déplacement à Nice où il a évoqué un éventuel reconfinement local.

L'épidémie de Covid-19 est-elle en train de remonter au niveau national ? C'est ce que laissent craindre les derniers chiffres. Olivier Véran, en déplacement à Nice ce samedi, s'est montré pessimiste face aux données actuelles : "La tendance sur les trois derniers jours n'est pas bonne, elle n'est plus bonne", a-t-il déclaré. Notant que la situation se dégrade aussi dans d'autres pays d'Europe, dont l'Allemagne, il a expliqué : "Hier les chiffres de l'épidémie n'étaient pas bons à l'échelle du pays. Il y avait plus de 3000 cas supplémentaires par rapport au vendredi de la semaine précédente", note le ministre de la Santé.
 
"Si cette tendance n'est pas bonne elle nécessitera que nous prenions sans tarder des mesures complémentaires", a-t-il ajouté.

Des mesures durcies, c'est justement ce qui attend peut-être le département des Alpes-Maritimes. Alors que le taux d'incidence y est trois fois plus élevé qu'au niveau national, un reconfinement local y est envisagé. " Je demande au préfet de continuer la concertation […] avec l’ensemble des élus du territoire pour que, d’ici à la fin du week-end, nous puissions prendre des mesures complémentaires de protection de cette population des Alpes-Maritimes face à cette flambée épidémique. Ça pourrait prendre la forme d’une accentuation du couvre-feu voire d’un confinement partiel ou total", a déclaré le ministre de la Santé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !