Coulommiers : des tags racistes découverts sur le chantier de la mosquée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des tags racistes ont été découverts sur le chantier de la mosquée de Coulommiers.
Des tags racistes ont été découverts sur le chantier de la mosquée de Coulommiers.
©Reuters

Islamophobie

Coulommiers : des tags racistes découverts sur le chantier de la mosquée

Une tête de porc et des tags à caractère raciste ont été découverts dimanche sur le chantier de la mosquée de Seine-et-Marne.

Le racisme et l'islamophobie, des maux bien français… Le chantier de la future mosquée de Coulommiers en Seine-et-Marne a en effet été frappé d'inscriptions à caractère raciste et islamophobe.

Les tags ont été découverts dans la journée de dimanche par le président de l'association culturelle et cultuelle "Arrahma".

Le président de l'observatoire de l'islamophobie au sein du Conseil français du Culte musulman (CFCM) Abdallah Zekri qui a été rapidement mis au courant des découvertes par un membre de la communauté musulmane de la ville a indiqué qu'"à l'intérieur du chantier, on a retrouvé une tête de porc et des tags nazis". Il s'est ainsi dit dégoûté "face à des gens qui continuent de profaner des lieux de culte".

Les politiques n'ont pas non plus tardé à condamner ces actes racistes et islamophobes. Ainsi le maire UMP de la ville Franck Riester a condamné "très fermement ces actes qui sont inadmissibles" après s'être rendu sur place avec le procureur adjoint de Meaux André Ribes.

Franck Riester a par ailleurs ajouter qu'"il faut viser à apaiser les tensions et à respecter chaque citoyen quelle que soit sa religion", rappelant que "les musulmans pratiquaient dans des conditions indignes, dans une salle des anciens abattoirs de la ville. On leur loue un terrain pour qu'ils construisent une salle".

Ces actes de vandalisme et racisme font bien évidemment l'objet d'une enquête notamment confiée au commissariat de la ville de Coulommiers.

Ils font par ailleurs suite aux autres inscriptions à caractère raciste et islamophobe retrouvées au début du mois de février dans deux autres mosquées du département de Seine-et-Marne à Ozoir-la-Ferrière et Provins.

Pour rappel, 201 actes anti-musulmans ont été relevés l'année dernière soit une hausse de 28% par rapport à 2011 selon l'Observatoire de l'islamophobie. 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !