Cote de popularité : Juppé devance désormais Sarkozy au sein de l'UMP | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Cote de popularité : Juppé devance désormais Sarkozy au sein de l'UMP
Cote de popularité : Juppé devance désormais Sarkozy au sein de l'UMP
©

Retournements

Cote de popularité : Juppé devance désormais Sarkozy au sein de l'UMP

76% des sympathisants UMP ont une bonne opinion de l'ancien Premier ministre, contre 71% de l'ancien Président. Mais Nicolas Sarkozy voit surtout sa popularité globale s'effondrer à seulement 31% de bonnes opinions...

Coup dur pour Nicolas Sarkozy. Dans sa lutte à distance avec Alain Juppé pour assurer le leadership de la droite dans l'optique de 2017, l'ancien Président subit un gros choc négatif, selon le baromètre Ipsos/Le Point d'octobre.

En effet, Nicolas Sarkozy ne recueille plus "que" 71% de bonnes opinions du côté des sympathisants UMP, soit 11 points de moins qu'en septembre. Pire encore : il est désormais devancé par Alain Juppé, qui plane de son côté à 76% (+4 points). Toujours pour cette catégorie politique, Christine Lagarde, avec 64% de bonnes opinions (+5), éjecte François Fillon du podium (54%, -7).

L'écart est encore plus important dès qu'on s'intéresse à l'ensemble de la population : Alain Juppé recueille ainsi 54% de bonnes opinions (+5) – et est d'ailleurs le seul à être au-dessus de la barre des 50%. Les quatre personnes qui le suivent ont de leur côté plus d'opinions favorables que défavorables : Laurent Fabius (44/41), Christine Lagarde (43/35), François Bayrou (43/40) et Jack Lang (42/34). Nicolas Sarkozy, de son côté, ne recueille plus que 31% d'opinions favorables (-9), alors que son score le plus bas en tant que président était, selon ce même baromètre, de 29% en avril 2011...

Du côté de l'exécutif, François Hollande connait un très léger mieux en regagnant 3 points, obtenant ainsi 16% de bonnes opinions (81% de défavorables) : même tendance pour Manuel Valls, qui gagne 3 points à 33% (60% défavorables).

Vu sur le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !