Corse : les nationalistes demandent l'ouverture du dialogue avec Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Corse : les nationalistes demandent l'ouverture du dialogue avec Paris
©PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Victoire

Corse : les nationalistes demandent l'ouverture du dialogue avec Paris

La coalition nationaliste, qui a obtenu 45,36% des voix lors du premier tour des élections territoriales en Corse, vise, à terme, l'indépendance de l’île.

Dimanche 3 décembre au premier tour des élections territoriales en Corse, la liste Pè a Corsica (Pour la Corse), qui rassemble les autonomistes de Gilles Simeoni et les indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, a récolté 45,36% des voix (soit 20.000 voix de plus qu’aux régionales 2015), selon les résultats définitifs officiels.

"Aujourd'hui la Corse envoie un signal très fort à Paris"

"Le score final, il est évident que c'est une véritable lame de fond, un véritable raz de marée démocratique, qui vient confirmer et amplifier ce qui s'est passé en décembre 2015 avec la victoire des nationalistes", a réagi dimanche soir Gilles Simeoni. Et d’ajouter : "Je crois qu'aujourd'hui la Corse envoie un signal très fort à Paris et dit d'une voix très largement majoritaire : nous voulons la paix, nous voulons la démocratie, nous voulons construire une île émancipée. A Paris de faire sa part de chemin pour qu'ensemble nous élaborions une solution politique".

De son côté, le président sortant du Conseil départemental de Haute-Corse, François Orlandi a rappelé qu'Emmanuel Macron n'a aucune leçon à recevoir des nationalistes. Mais "le président de la République sera attentif à la voix de la Corse", selon lui. "Il n'a pas de pas à faire ou à ne pas faire."

 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !