Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
©DR / Capture d'écran université américaine Johns-Hopkins

2019-nVoC

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

Les autorités chinoises sont mobilisées pour endiguer la propagation du coronavirus 2019-nVoC. Trois premiers cas ont été confirmés en France, les premiers en Europe. Une carte du monde, mise à jour régulièrement, permet de suivre l’évolution du virus dans chaque pays.

Alors que la Chine tente de lutter de la manière la plus efficace possible contre le coronavirus qui est apparu dans la ville de Wuhan, un dispositif accessible sur Internet permet de suivre l’évolution du virus à travers la planète. Selon des informations de CNews, une carte regroupe et recense les données pour les différents pays du monde. 

Cette carte a été conçue par des chercheurs de l’université américaine Johns-Hopkins. Les données sont collectées auprès des organismes de santé des pays concernés ou grâce aux chiffres communiqués par l’OMS. 

Les cas confirmés et suspectés sont recensés sur cette carte. Les premiers cas en France, les tous premiers en Europe, ont déjà été répertoriés. Le nombre de personnes guéries est également mentionné.  

Selon un nouveau bilan, le coronavirus chinois aurait touché plus de 900 personnes et fait 41 morts. De nombreuses villes et des sites touristiques emblématiques en Chine ont été placés en quarantaine. 40 millions d’habitants sont concernés par ces mesures. La Chine s'apprête à célébrer le Nouvel an chinois dans un contexte anxiogène avec ce virus.  

Voici le lien pour retrouver la carte en question : ICI

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !