Coronavirus : le président iranien estime que près d'un tiers de la population du pays a été infectée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Coronavirus : le président iranien estime que près d'un tiers de la population du pays a été infectée
©ATTA KENARE / AFP

Immunité collective

Coronavirus : le président iranien estime que près d'un tiers de la population du pays a été infectée

35 millions de personnes pourraient encore être contaminées, a-t-il ajouté.

Le président Hassan Rohani a déclaré samedi que 35 millions d'Iraniens pourraient contracter le coronavirus, dans la mesure où l'immunité collective n'a toujours pas été atteinte dans le pays - dont 25 millions d'habitants sur les 81 millions auraient été affectés.

Il semble que ce soit la première fois qu'un haut fonctionnaire iranien indique que le pays cherche à vaincre le COVID-19 par l'immunité collective, stratégie choisie par le Royaume-Uni puis abandonnée, et la Suède, sans succès.

Officiellement, le coronavirus a tué plus de 588 000 personnes et en a infecté près de 14 millions dans le monde entier. En Iran, le bilan global est de 13 979 morts sur 271 606 cas, dont 188 décès et 2 166 cas d'infection au cours des dernières 24 heures. Mais "nous estimons que jusqu'à présent, 25 millions d'Iraniens ont été infectés par ce virus", a déclaré M. Rohani lors d'une réunion télévisée du groupe de travail national de lutte contre le virus. "Nous devons envisager la possibilité que 30 à 35 millions de personnes supplémentaires soient infectées", a-t-il ajouté, citant les résultats d'une étude du ministère de la santé. "Nous n'avons pas encore atteint l'immunité collective et nous n'avons pas d'autre choix que d'être unis et de briser la chaîne de transmission du coronavirus".

Le directeur adjoint de la communication de Rouhani, Alireza Moezi, a déclaré sur Twitter quelques heures plus tard que les 25 millions font en fait référence à "ceux qui ont rencontré le virus et ont obtenu une immunité complète".

France24

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !