Coronavirus : Jean Castex précise que le plan de relance sera annoncé officiellement le jeudi 3 septembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean Castex Premier ministre masque rentrée coronavirus protection plan de relance
Jean Castex Premier ministre masque rentrée coronavirus protection plan de relance
©MARTIN BUREAU / AFP

Rentrée

Coronavirus : Jean Castex précise que le plan de relance sera annoncé officiellement le jeudi 3 septembre

Le gouvernement avait repoussé d’une semaine la présentation de son plan de relance de 100 milliards d'euros. Le Premier ministre Jean Castex a officialisé la date de cette annonce et a détaillé la stratégie de l'exécutif en cette rentrée avec la menace du coronavirus.

Le plan de relance, qui devait être présenté initialement mardi, "sera annoncé officiellement le jeudi 3 septembre", selon les précisions du Premier ministre Jean Castex ce mercredi 26 août sur France Inter. Le report de l’annonce du plan de relance est lié à la mise en place des nouvelles mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, en cette période de rentrée.

Jean Castex a assuré que ce plan de 100 milliards d'euros était "absolument bouclé".

"Nous avons déjà versé l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire en anticipation de l'annonce du plan, c'est tout à fait concret".

Jean Castex a expliqué que ce plan "vient dans la continuité de dispositions extrêmement ambitieuses pour les Français et l'économie française, et prises très opportunément par mon prédécesseur, Edouard Philippe".

Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, a confirmé la prévision du gouvernement d'un recul du produit intérieur brut (PIB) de 11% cette année. L'Insee table sur -9%.

Le Premier ministre Jean Castex a détaillé sur France Inter mercredi la feuille de route du gouvernement pour la rentrée face à la menace du coronavirus.

Jean Castex estime que "lutter contre une épidémie de la nature de celle que nous affrontons est un défi collectif". 

Il n'y aura "pas de gratuité générale du masque, pas plus qu'il n'en existe ailleurs", selon le Premier ministre. Jean Castex ne souhaite pas "payer des masques à des familles qui n'en ont pas besoin". Le Premier ministre a précisé que pour "toute personne vulnérable au virus pour des critères médicaux, son médecin lui prescrit, s'il le juge nécessaire, le port du masque, il va en pharmacie et ce masque est gratuit. Il s'agit de "la gratuité par la pathologie".

Dans le cadre du plan de relance, "la culture au sens large bénéficiera d'une dotation exceptionnelle de 2 milliards d'euros, sur les 100 du plan de relance", selon Jean Castex. 

Parmi les annonces du Premier ministre ce matin, le masque sera également obligatoire dans les cinémas et les théâtres.

Selon les précisions de Jean Castex, il ne sera également "plus possible à l'autorité préfectorale de déroger" à la jauge maximale de 5 000 personnes ou spectateurs lors d'éveénments organisés "dans les départements rouges, c'est-à-dire où il y a une forte circulation virale" pour les rassemblements culturels ou sportifs. 

Franceinfo - Franceinter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !