Coronavirus : Force Ouvrière porte plainte contre X | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Yves Veyrier, secrétaire général du syndicat (FO)
Yves Veyrier, secrétaire général du syndicat (FO)
©GERARD JULIEN / AFP

Mise en danger de la vie d’autrui

Coronavirus : Force Ouvrière porte plainte contre X

Manque de sécurité et manque de matériels de protection… Pour FO, le gouvernement n’est pas à la hauteur face à cette crise sanitaire. Elle décide de porter plainte contre X.

La fédération générale des fonctionnaires FO (FGF-FO, Etat) porte plainte contre X auprès du tribunal judiciaire de Paris. Le motif ? La mise en danger de la vie d'autrui et l’omission de combattre un sinistre, « faute selon elle de réponses gouvernementales de terrain face à la crise du Covid-19 », peut-on lire sur le site du Parisien. 

Le secrétaire général de FO Fonction publique, Christian Grolier, estime que « cette plainte résume ce quinquennat d'absence totale de dialogue social. Le gouvernement ne nous laisse pas le choix ». 
La fédération FO des services publics et de santé (Hospitalière et territoriale) avait aussi porté plainte contre X, le 31 mars, pour « mise en danger délibérée de la vie d'autrui », « abstention volontaire de prendre les mesures visant à combattre un sinistre », « homicide involontaire » et « violences involontaires ». Pour son secrétaire général, Didier Birig, il s’agit d’un « mensonge d'Etat par omission » et d’une « omerta gouvernementale ».
La FGF-FO rappelle également dans son communiqué que « dès le début de cette crise sanitaire, […] les médias français […] ont relayé les positions gouvernementales vantant les mérites des fonctionnaires et agents publics, leur courage, leur abnégation et leur sens du service public ». Pourtant, elle regrette que « personne au sein du gouvernement n'a été en mesure d'assurer véritablement leur sécurité, ni de garantir la distribution de matériels de protection (gants, masques, gel, etc.) en temps et en heure ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !