Corée du Nord : un missile intercontinental lancé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Corée du Nord : un missile intercontinental lancé
©AP

Déjà vu

Corée du Nord : un missile intercontinental lancé

Mercredi 29 au matin, un nouvel engin a décollé de la Corée du Nord, provoquant une réaction diplomatique en chaîne du Japon aux Etats-Unis.

Séoul avait déjà alerté ses alliés après avoir détecté de fortes activités à proximité d'une base de lancement tôt mardi. Un tir a bien eu lieu, le premier depuis le 15 septembre dernier, de la base de Sain Ni. On parle aujourd'hui d'un tir provenant d'une base de la région de Pyongan et dont la trajectoire allant vers l'Est, soit dans la Mer du Japon. 

Japon qui a d'ailleurs réagi promptement en procédant lui aussi à un essai ballistique. Cette réaction s'explique aussi par le fait qu'il serait possible que le missile se soit abattu dans la Zone économique exclusive nippone. 

Le Pentagone a annoncé dans un communiqué que le missile avait volé sur 1000 km avant de s'écraser en mer du Japon. Le précédent missile avait quant à lui survolé l'archipel. Le ministère de la Défense a déclaré que le missile ne menaçait ni l'Amérique du Nord ni ses alliés, qu'il a voulu une nouvelle fois assurer que son "engagement" était "invulnérable" (ironclad).

Sarah Sanders, la responsable des communications avec la presse de la Maison Blanche a tweeté que le Président a été mis au courant "alors que le missile était encore en l'air". On est en tout cas loin des "progrès" annoncés il y a quelques jours par Donald Trump.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !