Copé appelle à la mobilisation contre la France rabougrie proposée par le PS et le FN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Copé appelle à la mobilisation contre la France rabougrie proposée par le PS et le FN
©

Martial

Copé appelle à la mobilisation contre la France rabougrie proposée par le PS et le FN

Le secrétaire général de l'UMP combatif face à plus de 2500 militants UMP de son mouvement Génération France.

Jean-François Copé a mis à profit un discours prononcé devant plus de 2500 militants et cadres de l'UMP pour déclarer "la mobilisation générale" dans la perspective de l'élection présidentielle de 2012. Le secrétaire général a pris la parole dans le cadre des quatrièmes journées de Maussane (Bouches du Rhône) de son mouvement "Génération France". 

Une centaine de nouveaux cadres et de futurs candidats UMP étaient également présents puisque la journée de dimanche marquait pour eux la conclusion de 4 jours de formation au métier d'élu organisés par le parti. 

Le secrétaire général du parti majoritaire a appelé l'ensemble des militants et sympathisants UMP à se battre pour assurer la réélection en 2012 de Nicolas Sarkozy afin de permettre aux Français d'échapper à la France rabougrie proposée par le PS et le FN. Pour Copé,  Marine Le Pen a "ceci de commun avec la gauche, c'est qu'elle incarne toutes les formes de conservatisme".

Il a également invoqué "l'esprit de conquête" chez les jeunes et ironisé sur la polémique lancée par Martine Aubry ce week end au sujet des rumeurs que la première secrétaire du PS soupçonne ses adversaires politiques d'alimenter.

Ce meeting se tenait alors qu'un sondage LH2 Yahoo donnait ce dimanche Nicolas Sarkozy largement distancé au premier tour puis battu au second par François Hollande et par Martine Aubry (second tour à 60/40 ou 58/42%). Marine Le Pen dans ce sondage voit les intentions de vote en sa faveur sérieusement s'éroder en n'obtenant plus que 13 à 15 % au premier tour en fonction du candidat socialiste. Seule hypothèse où la candidate du FN serait présente au second tour : celle de Ségolène Royal comme candidate du PS.

Enfin 63% des Français ne souhaitent pas que Dominique Strauss Kahn devienne premier ministre.  

Lu sur l'AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !