COP21 : l'accord de Paris sur le climat entre officiellement en vigueur ce vendredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
COP21 : l'accord de Paris sur le climat entre officiellement en vigueur ce vendredi
©Reuters

Green day

COP21 : l'accord de Paris sur le climat entre officiellement en vigueur ce vendredi

L'Elysée a salué "un jour historique pour la planète".

Selon l'Elysée, ce vendredi est "un jour historique pour la planète". Moins d'un an après son adoption à Paris (décembre 2015), le premier accord mondial pour éviter un emballement des dérèglements climatiques entre en vigueur ce 4 novembre. "Les engagements pris le 12 décembre dernier au Bourget sont désormais irréversibles", s'est réjoui la présidence de la République française dans un communiqué. Pour marquer l'entrée en vigueur, Paris, hôte de la COP21, illuminera vendredi soir en vert la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe et les quais de Seine.

A l'ONU, Patricia Espinosa, qui a succédé cet été à Christiana Figueres au poste de secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a estimé que "c'est aussi une occasion de nous projeter avec une évaluation sérieuse et une volonté renouvelée sur la tâche qui nous attend". Elle ajoute : "Cette entrée en vigueur rapide est un signal politique clair sur le fait que tous les pays du monde sont engagés dans une action globale décisive contre le changement climatique. 

Pour entrer en vigueur, l'accord nécessitait d'avoir été ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre. Aujourd'hui, 92 des 192 pays ayant signé le texte l'ont ratifié. Mais des efforts immenses doivent être réalisés pour respecter l'objectif de limiter "bien en deçà de 2°C" le réchauffement. Selon les experts du climat, les émissions de gaz à effet de serre doivent cesser de croître, puis être réduites de 40 à 70% entre 2010 et 2050 afin d'arriver à ce plafonnement.

 

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !