Conférence environnementale : Hollande ferme la porte aux gaz de schiste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande a fermé la porte à l'exploitation des gaz de schiste
François Hollande a fermé la porte à l'exploitation des gaz de schiste
©

Ça fait pschiiiiste !

Conférence environnementale : Hollande ferme la porte aux gaz de schiste

A l'occasion de la conférence environnementale qui se tient ce vendredi, François Hollande a refusé l'exploitation des gaz de schiste. Le président de la République a donc donné raison aux écologistes tout en disant surveiller les évolutions.

Outre l'annonce de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim en 2016, François Hollande a également mis fin au débat sur l'exploitation des gaz de schiste. "J'ai demandé à Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, de "prononcer sans attendre le rejet de sept demandes de permis déposées auprès de l'État et qui ont légitimement suscité l'inquiétude dans plusieurs régions", a déclaré le Chef de l’État, ce vendredi à l'occasion de la conférence environnementale avant d'ajouter que "s'agissant de l'exploration et de l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, telle sera ma ligne de conduite tout au long de mon quinquennat".

Il s'est justifié en précisant que "dans l'état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huiles de schiste par facturation hydraulique, seule technique aujourd'hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et l'environnement". En dépit d'avoir été la cible des écologistes suite à sa position sur le nucléaire, Arnaud Montebourg a affirmé soutenir "cette décision politique". "Je n'ai jamais dit autre chose", a martelé le ministre du Redressement productif. Ce dernier a néanmoins nuancé ses propos en précisant qu'il fallait "regarder les évolutions techniques et observer avec précision les dégâts environnementaux".

Fin août, Jean-Marc Ayrault avait suscité une polémique en déclarant que la question de l'exploitation des gaz de schiste n'était "pas tranchée". En réponse, Nicolas Hulot avait demandé "un moratoire sur l'exploitation des énergies fossiles non conventionnelles". Le débat est donc clos, pour l'instant...

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !