Christiane Taubira femme de l'année pour "Elle", Bertrand Delanoë homme politique de l'année pour "GQ" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Christiane Taubira femme de l'année pour "Elle", Bertrand Delanoë homme politique de l'année pour "GQ"
©

Célébrations

Christiane Taubira femme de l'année pour "Elle", Bertrand Delanoë homme politique de l'année pour "GQ"

L'engagement et les convictions de la ministre de la Justice sont mises en avant par le magazine féminin.

Et au milieu des insultes et des polémiques vint la célébration. Récemment "chahutée" par une certaine presse et les manifestants anti-mariage pour tous, Christiane Taubira vient d'être élue "femme de l'année" par le magazine Elle. "Parce qu’elle a défendu avec courage et éloquence la loi sur le mariage pour tous, parce que son parcours est celui d’une femme qui, jamais, ne baisse les bras et se pose en victime, Christiane Taubira est cette semaine en couverture de Elle", explique Valérie Toranian, la directrice de la rédaction.

La ministre de la Justice a été longuement interviewée par l'hebdomadaire. "J’assume parfaitement que les idées que je défends, l’éthique qui inspire mes engagements, clivent et créent des désaccords. Mais je n’ai pas l’intention de me raboter, qu’on se le dise", confie-t-elle notamment. Autre socialiste à faire la une des magazines, Bertrand Delanoë a, lui, été nommé homme politique de l'année par GQLe magazine masculin a voulu récompenser un "élu atypique, avec un certain panache et anti-cumulard".

Bertrand Delanoë est bien accompagné, Zlatan Ibrahimovic, Cyril Hanouna, Alex Lutz, Blaise Matuidi, Philippe Katerine et Daft Punk figurant également dans cette sélection d'hommes de l'année.

Lu sur GQ

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !