Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe

Renfort

Catalogne : les indépendantistes de nouveaux réunis

Alors que l’Espagne n’a toujours pas de gouvernement, le parti de gauche radicale indépendantiste CUP va voter la confiance au gouvernement régional.

Et si la Catalogne profitait du vide politique à Madrid ? Incapable de construire un gouvernement, l’Espagne redoute d’autant plus ce qui se déroule en Catalogne. Dans la région, dirigée par l’indépendantiste Carles Puigdemont, les troubles menaçaient de la même façon avec le refus, début juin du parti de gauche radicale indépendantiste CUP de voter le budget de région. Puigdemont avait alors mis sa confiance au vote, laissant craindre de nouvelles élections.

Finalement, le CUP est entré dans le rang et annonce qu’il votera bien la confiance au gouvernement local, le 28 septembre prochain. C’est une mauvaise nouvelle pour Madrid qui voit ainsi les indépendantistes non seulement se réconcilier mais aussi se radicaliser leur discours vis-à-vis d’un référendum unilatéral d’indépendance. Toujours pas acquis mais en vogue, face à l’intransigeance de l’Etat espagnol. Un sondage réalisé cet été montre ainsi que l’opinion est de plus en plus favorable à ce référendum. En attendant, c’est une bagarre constitutionnelle qui oppose les deux camps. 

Lu sur La Tribune
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.