Buon Tan, député LREM, chahuté à Tolbiac par les étudiants grévistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Buon Tan, député LREM, chahuté à Tolbiac par les étudiants grévistes
©Thomas SAMSON / AFP

Incidents à Tolbiac avec un député LREM

Buon Tan, député LREM, chahuté à Tolbiac par les étudiants grévistes

Le député LREM du XIIIe, Buon Tan, a été violemment pris à partie par des étudiants lors de sa visite sur le campus de Tolbiac ce lundi.

Le député LREM du XIIIe, Buon Tan, est venu à la rencontre des étudiants de Tolbiac, ce lundi. Selon des informations du Parisien, cette visite a été émaillée par de nombreux incidents. Les occupants de l'université ont lancé du sucre, du papier toilette et du jus de tomate au visage du député Buon Tan. La tablette professionnelle du député LREM a également été dérobée durant cette entrevue mouvementée.

Face à cet accueil hostile, le député de la 9e circonscription de Paris a préféré s'éclipser. Le député a fait une déclaration suite à sa visite perturbée par les étudiants grévistes.

"Nous avons manifestement affaire à des individus dont les intentions sont très éloignées de l'intérêt général des étudiants. Cette situation n'est pas tenable."

Buon Tan a invité "les autorités à prendre toutes les mesures nécessaires pour débloquer la situation et parvenir à un retour au calme". L'université de Tolbiac est bloquée depuis trois semaines. Des cocktails Molotov ont été découverts ce dimanche dans l'enceinte du campus.

Le mouvement étudiant contre la loi Vidal et le dispositif Parcoursup entame sa troisième semaine. La faculté de Nanterre a également été le théâtre de nombreux incidents ce lundi, suite à l'occupation  par des étudiants grévistes.  

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !