Bruno Le Maire sera candidat à la présidence de l'UMP même face à Sarkozy et affirme être "là pour gagner" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Bruno Le Maire trace son sillon
Bruno Le Maire trace son sillon
©Reuters

Convaincu

Bruno Le Maire sera candidat à la présidence de l'UMP même face à Sarkozy et affirme être "là pour gagner"

Invité ce mardi matin sur RTL, le député de l'Eure a rappelé ses ambitions.

Bruno Le Maire est lancé et il n'a plus l'intention de faire machine arrière. Le député de l'Eure l'a encore affirmé ce mardi matin sur RTL. L'objectif est clair : devenir président de l'UMP à l'issue du prochain congrès. Pas question donc de retirer sa candidature même en cas de retour de Nicolas Sarkozy; D'ailleurs, à cette question, il s'indigne : vous plaisantez ?". Pour lui, les choses sont bien établies.

"J'irai au bout de mes convictions, je suis là pour gagner. Je veux reconstruire quelque chose de neuf, redonner de la fierté aux militants (...) Mon sujet, c'est 'comment redonner de la fierté aux militants ?' (...) Il faut faire la transparence sur les comptes, un audit, redonner le pouvoir de décision aux militants et avoir un projet" explique-t-il. Pour redonner la confiance aux militants, Bruno Le Maire a d'ailleurs écrit une lettre aux responsables du parti afin qu'ils prêchent la bonne parole. Une lettre parue sur Atlantico accompagnée de propositions pour le renouveau du parti.

A LIRE AUSSI - L’offensive Bruno Le Maire sur l’UMP : ses pistes pour rénover le parti

Car Bruno Le Maire souhaite plus que tout "redresser l'UMP", un parti fragilisé par les récentes affaires judiciaires qui le touchent : "Je suis fatigué, lassé de toutes ces révélations sur le passé de l'UMP" a-t-il encore répété ce mardi. Pour lui, il est impératif de préparer l'avenir. 2017, évidemment. "Il faut les préparer car elles sont la garantie de la victoire. Nous avons déjà du retard. Je veux qu'elles aient lieu en octobre 2016 pour que celui qui sera choisi bénéficie d'un véritable élan" lance-t-il à propos des primaires. De l'élan, Bruno Le Maire en prend. Reste à savoir jusqu'où cela va l'emmener. 

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !