Bruno Bonnell : "Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Bruno Bonnell : "Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre"
©PHILIPPE DESMAZES / AFP

Avis

Bruno Bonnell : "Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre"

Le député LREM estime, dans le Monde, ne pas être "là pour faire l’assistante sociale."

Profil atypique de l'Assemblée nationale, Bruno Bonnell a sa vision très personnelle de son rôle de député. Dans un portrait dressé par le journal Le Monde, il justifie son peu de contact avec les habitants de sa circonscription. "Je ne suis pas là pour faire l’assistante sociale. Pour les places en crèche ou les logements, allez voir ailleurs !" tranche-t-il  "Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre" estimant qu'il fallait "sevrer la population des vieilles pratiques. Je suis un élu de la nation."

"J’ai mon style. Ma personnalité, c’est d’être mal compris. Je m’en fous, le principal, c’est que je sois convaincu" assure l'ancien dirigeant lyonnais, qui a enchainé les sorties polémiques, ces derniers mois, notamment sur le pouvoir d'achat. "On n'entend que ça, le pouvoir d'achat, comme si la vie se résumait au pouvoir d'acheter", explique-t-il. Et de résumer : "J’ai une vie passionnante, je suis un bon client pour les médias et je suis régulièrement cité dans Le Canard enchaîné, ça énerve."

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !