Biarritz : le coût du G7 estimé à 24 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Biarritz : le coût du G7 estimé à 24 millions d'euros
©GAIZKA IROZ / AFP

Sommet international

Biarritz : le coût du G7 estimé à 24 millions d'euros

Le maire de Biarritz Michel Veunac a dévoilé, lors d'une réunion sur le G7, que le sommet international devrait coûter 24 millions d'euros. Les membres du G7 seront réunis en France du 24 au 26 août 2019.

A l'issue du Grand débat national et après les élections européennes, le président de la République Emmanuel Macron participera à un grand événement politique et diplomatique organisé en France. Le G7 va se dérouler à Biarritz du 24 au 26 août 2019 en présence des chefs d'Etat et de gouvernement des sept pays membres.

Le maire de la ville, Michel Veunac, a indiqué ce mercredi 27 février que le coût du sommet était chiffré à 24 millions d'euros. Ce montant concerne uniquement les journées du G7 et non la préparation en amont. 

Le coût sera à la charge de l'Etat. 

Michel Veunac a précisé que le précédent G7, qui s'était déroulé en juin 2018 à La Malbaie au Québec, avait coûté 200 millions d'euros. 

Les membres du G7 seront réunis afin de trouver des solutions pour mieux lutter contre les inégalités. 

Selon le site de l'Elysée, "la France souhaite que les objectifs du G7 soient :

  • la lutte contre les inégalités de destin, en favorisant particulièrement l’égalité entre les femmes et les hommes, l’accès à l’éducation et à des services de santé de qualité ;
  • la réduction des inégalités environnementales en protégeant notre planète grâce aux financements en faveur du climat et d’une transition écologique juste, la préservation de la biodiversité et des océans ;
  • le renforcement de la dimension sociale de la mondialisation, autour de politiques commerciales, fiscales et de développement plus justes et équitables ;
  • l’action pour la paix, contre les menaces sécuritaires et le terrorisme qui déstabilisent les fondations de nos sociétés ;
  • l’exploitation des opportunités offertes par le numérique et l’intelligence artificielle".

Les dirigeants de l'Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l'Italie, du Japon et du Royaume-Uni seront donc réunis à Biarritz avec Emmanuel Macron en août prochain. 

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !