Bernard Cazeneuve veut rassurer les policiers en colère et annonce que 17 000 reconduites à la frontière ont été effectuées en 2015 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mercredi 14 octobre, aura lieu une mobilisation des forces de police pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.
Mercredi 14 octobre, aura lieu une mobilisation des forces de police pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.
©Reuters

Gestion de crise

Bernard Cazeneuve veut rassurer les policiers en colère et annonce que 17 000 reconduites à la frontière ont été effectuées en 2015

Lors de son discours aux forces de l'ordre à l'École militaire à Paris, le ministre de l'Intérieur a voulu donner des gages aux policiers qui manifesteront mercredi devant le ministère de la Justice.

Afin de rassurer des policiers en colère, le ministre de l'Intérieur a présenté ce mardi les chiffres de reconduites à la frontière dans l'hexagone pour ces dernières années, ainsi que plusieurs nouvelles mesures pour combattre le trafic d'armes. Mercredi 14 octobre, aura lieu une mobilisation des forces de police pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.

"J'annoncerai dans quelques semaines un plan complet et global de lutte contre le trafic des armes" a déclaré Bernard Cazeneuve, qui entend "densifier les contrôles dans les zones portuaires (…) et utiliser tous les moyens de la lutte contre la cybercriminalité pour retracer les trafics".

A lire aussi : La France face à la perte de la maîtrise de son territoire : la justice en perdition
A lire aussi : La France face à la perte de la maîtrise de son territoire : ces victimes oubliées de la vague criminelle en cours
A lire aussi : La France face à la perte de la maîtrise de son territoir

"Nous serons au-delà de 17 000 reconduites à la frontière en 2015", contre "15 253" en 2014, a assuré Bernard Cazeneuve, lors de son discours aux forces de l'ordre à l'École militaire à Paris. Dans un contexte de "pression migratoire inédite", le ministre a salué "activité considérable" contre l'immigration illégale. "Il est faux de dire que les reconduites à la frontière ont baissé de 40%" insiste le ministre.

"Nous ne gagnerons rien à opposer la grande maison qui est la nôtre à d'autres institutions (…) Il faut éviter les emportements et les amalgames et toutes propositions qui affaiblissent la relation entre la police et la justice" a-t-il assuré.

Les policiers dénoncent les dysfonctionnements de la justice après qu'un agent des forces de l'ordre a été grièvement blessé, la semaine dernière, dans une course-poursuite avec un braqueur en cavale et fiché pour radicalisation.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !