Belgique : deux personnes soupçonnées de préparer des attaques terroristes à Bruxelles ont été interpellées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Belgique : deux personnes soupçonnées de préparer des attaques terroristes à Bruxelles ont été interpellées
©

Bonne pêche

Belgique : deux personnes soupçonnées de préparer des attaques terroristes à Bruxelles ont été interpellées

Ces personnes projetaient de s'en prendre à des lieux publics et emblématiques de la capitale belge, ainsi qu'aux forces de police le soir du Nouvel An.

Deux individus soupçonnés de préparer des attentats à Bruxelles ont été interpellés, a annoncé le parquet fédéral de Belgique ce mardi. Selon les premières informations de RTBF, ces personnes projetaient de s'attaquer à "plusieurs lieux emblématiques de Bruxelles, ainsi que la police" le soir du Nouvel An. Ces deux terroristes présumés ont été placés sous mandat d’arrêt et inculpés pour participation à un groupe terroriste et de menace d’attentat, selon le site belge. L'un des deux serait "soupçonné d'être à la fois dirigeant et recruteur d'une cellule terroriste".
Au total, six interpellations auraient été menées entre dimanche et lundi 28 décembre, mais quatre de ces personnes auraient été relachées depuis. "Les objets saisis lors des perquisitions, notamment du matériel informatique, des tenues d'entrainement de type militaire et du matériel de propagande de l'État islamique, sont actuellement en cours d'examen. Ni arme ni explosif n'ont été découverts", a indiqué le parquet fédéral par voie de communiqué, précisant que ces arrestations n'avaient aucun lien avec les attentats de Paris. 

A lire aussi : Etat islamique : plusieurs villes européennes ont été prévenues de risques d'attentats avant le nouvel an

La police de Vienne, en Autriche, a assuré le 26 décembre dernier qu'un service de renseignement "ami" avait informé plusieurs capitale européennes, de la possibilité d'une fusillade ou d'une attaque à la bombe avant le 31 décembre, invitant les polices de ces différents pays à renforcer les mesures de sécurité. "Plusieurs noms d'assaillants potentiels ont été mentionnés, puis vérifiés, et les enquêtes n'ont pour l'instant pas apporté de résultats concrets", a déclaré un responsable de la police de la ville de Vienne, six semaines après les attentats sanglants qui ont coûté la vie à 130 personnes à Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier. "Dans les jours précédant Noël, un avertissement a été envoyé par un service de renseignement ami à plusieurs capitales européennes, assurant que des attaques à l'explosif ou des fusillades pourraient survenir entre Noël et le Nouvel An".
Lu sur RTBF

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !