La deuxième bombe de Behring Breivik | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La deuxième bombe
de Behring Breivik
©

Bis

La deuxième bombe de Behring Breivik

L'auteur de la fusillade d'Utoeya avait aussi préparé un deuxième engin explosif de près d'une tonne.

Les révélations de la télévision norvégienne mettent en valeur la détermination d'Anders Behring Breivik, l'auteur de la fusillade d'Utoeya. D'après la chaîne NRK, une deuxième bombe de près d'au moins une tonne a été retrouvée dans la ferme louée par Breivik, à environ 140 km au nord d'Oslo. Contrairement aux rumeurs, l'engin n'aurait pas été prêt à l'emploi, d'après la police norvégienne. Cependant, les forces de l'ordre ont reconnu avoir retrouvé "beaucoup d'engrais transformés" dans la ferme.

La première bombe de Breivik, dissimulée dans une camionnette, qui a explosé le 22 juillet dans le quartier des ministères d'Oslo ne pesait "que" 950 kg. La déflagration avait fait huit victimes. 

L'homme de 32 ans a reconnu devant les enquêteurs avoir eu d'autres cibles. Malgré des rumeurs relayées par les médias norvégiens, le nom de ces cibles n'a toujours pas été rendu public.

Le JDD explique également qu'Anders Behring Breivik s'est vu refuser le fait de comparaître habillé en queue-de-pie vendredi. "Eu égard à l'extrême gravité de l'affaire, une telle tenue pourrait être perturbante, insultante ou provocante", a estimé le juge chargé de l'affaire.

Lu sur l'AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !