Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers

Enquête

Barrage de Sivens : le manifestant décédé aurait été "victime d'une explosion"

Les enquêteurs s'interrogent désormais sur l'origine de cette explosion qui pourrait avoir été provoquée par une grenade lancée par les forces de l'ordre. La famille de la victime a en tout cas annoncé son intention de porter plainte pour "homicide volontaire".

L'enquête vient de livrer ses premiers éléments. Vers deux heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes retrouvaient le corps inanimé d'un jeune homme sur le site du barrage contesté de Sivens dans le Tarn. Alors que dimanche soir aucune hypothèse ne pouvait être émise sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse, un opposant au projet de construction, l'autopsie du corps réalisée lundi a permis de révéler certaines informations.

Le jeune homme de 21 ans a été "victime d'une explosion" a indiqué le procureur d'Albi, sans pour autant préciser l'origine de la détonation. "La plaie importante située en haut du dos de Rémi Fraisse a été causée, selon toute vraisemblance, par une explosion", détaille Claude Dérens. Le magistrat a également indiqué que des analyses vont être désormais menées pour déterminer si "une grenade, lancée depuis la zone où les gendarmes étaient retranchés", pourrait être à l'origine de l'explosion.

En marge de la manifestation pacifique qui a réuni samedi plus d'un millier de personnes contre la construction d'un barrage sur ce site, des échauffourées s'étaient déroulées entre forces de l'ordre et des opposants encagoulés. Dimanche soir, d'autres affrontements ont eu lieu entre les gendarmes et une centaine de personne venue rendre hommage au jeune manifestant mort.

Lu sur RTL.fr
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.