Avant même d'être intervenu, le pape François pacifie la Colombie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Avant même d'être intervenu, le pape François pacifie la Colombie
©Reuters

Pax Romana

Avant même d'être intervenu, le pape François pacifie la Colombie

Le mouvement EPL et le gouvernement colombien ont trouvé un accord pour un cessez-le-feu, quelques jours avant la venue du pape François. Le but étant de profiter de cette occasion pour mettre fin au conflit.

L'EPL est la dernière organisation issue de l'opposition au régime, dont les plus illustres ancètres sont les FARCs, forces révolutionnaires dont le combat contre le gouvernement a longtemps ensanglanté la Colombie. Lundi 4 mars, elle et le gouvernement sont tombés d'accord pour la mise en place d'un cessez-le-feu afin de préparer la venue du pape argentin dans les meilleures conditions. Les deux partis semblent beaucoup compter sur l'intercession du pontife pour mettre fin à une guerre civile sanglante.

Cela dit beaucoup de l'aura forte du pape, particulièrement en Amérique du Sud où son message porte particulièrement. 

Le seul bémol concerne les conditions : toutes les règles acceptées lors de l'entrevue entre les différents leaders devront être respectée. Mais le chef de l'EPL a bien fait savoir qu'il comptait avancer progressivement vers une "désescalade" complète du conflit. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !