Australie : un parti d'extrême droite prend dorénavant le nom de "Gilets jaunes" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Australie : un parti d'extrême droite prend dorénavant le nom de "Gilets jaunes"
©Capture d’écran Vimeo/Australian Liberty Alliance/ Yellow Vest Australia

Yellow Vest Australia

Australie : un parti d'extrême droite prend dorénavant le nom de "Gilets jaunes"

Un parti d'extrême droite australien va tenter de capitaliser sur le mouvement des Gilets jaunes français. L'Australian Liberty Alliance va dorénavant faire campagne sous le nom de Yellow Vest Australia.

Le mouvement des Gilets jaunes a inspiré un parti politique étranger. Selon des informations de Courrier International, l'Australian Liberty Alliance (l'Alliance pour la liberté australienne) va désormais faire campagne avec le nouveau nom de Yellow Vest Australia (Gilets jaunes Australie). 

Ce parti australien d'extrême droite a officiellement adopté ce nouveau nom afin de pouvoir "surfer" sur la popularité du mouvement social français. Des élections sont effectivement prévues le mois prochain en Australie. 

La présidente du parti, Debbie Robinson, a expliqué ce choix par le fait que les Gilets jaunes en France représentent "les électeurs mécontents qui se préoccupent du mondialisme, de l'immigration et du coût de la vie. Nous voulons sortir ce mouvement de la rue et le porter au Parlement. Nous serions le premier pays au monde à le faire"

Debbie Robinson estime que ce nouveau nom va mettre fin à la confusion entre sa formation politique et le Parti libéral qui se trouve à la tête de la coalition conservatrice au pouvoir. 

L'Australian Liberty Alliance, dorénavant le Yellow Vest Australia, a été fondé en 2015. Il avait obtenu moins de 0,2% des suffrages lors des dernières élections fédérales organisées en 2016. Cette formation politique a connu un progrès aux élections locales organisées depuis. 

Les élections législatives devraient se dérouler le 11 et le 25 mai 2019 en Australie. 

Alors que le mouvement des Gilets jaunes français tente de rester apolitique et que les figures du mouvement ne se considèrent pas comme des "leaders légitimes" et représentatifs, cette récupération de l'expression Gilets jaunes par un micro parti d'extrême droite australien risque de déplaire aux manifestants impliqués dans le mouvement depuis plus de vingt semaines à travers l'Hexagone. 

Courrier International

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !