Au Japon, des caméras biométriques peuvent scanner 36 millions de visages par seconde, et les identifier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Au Japon, des caméras biométriques peuvent scanner 36 millions de visages par seconde, et les identifier
©

Big brother

Au Japon, des caméras biométriques peuvent scanner 36 millions de visages par seconde, et les identifier

Cette nouvelle technologie pourrait être vendue aux gouvernements dès l'an prochain.

La firme japonaise "Hitachi Hokusai Electric" a mis au point un nouveau système de caméras biométriques capables de scanner 36 millions de visages par seconde et de reconnaître instantanément une personne déjà passée dans le champ.

Cette nouvelle technologie pourrait notamment intéresser des gouvernements ou tout autre organisation souhaitant, à partir d'un passeport ou d'une photo de profil Facebook par exemple, retrouver quelqu'un dans les images filmées par les caméras.


Le logiciel de Hitaki Hokusai Eletric peut en effet parcourir 36 millions de visages par seconde à la recherche de sa cible, le logiciel permettant de scanner des jours de séquences CCTV quasiment instantanément. Cette rapidité s'explique notamment par le fait que lorsque la caméra filme, elle traite et enregistre en même temps dans un fichier tous les visages qui passent dans son champ. Ceux-ci sont ensuite classés en fonction de leur spécificités biométriques, afin d'être retrouvés plus facilement.


Le logiciel présente tout de même certaines limites : il ne peut enregistrer que les visages qui se présentent sous un certain angle de vue, face à la caméra. En outre,les visages doivent faire au moins 40 pixels sur 40 pour être scannés par le système.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !